« Casa delle mamme », la vidéo de la rencontre

casadellemamme1.jpg

C’est une grande maison blanche, enfouie dans la campagne kéralaise, tout là bas, au sud de l’Inde.
Elle est un refuge pour des êtres que la vie a maltraités : des femmes abandonnées par des maris inconstants, violents ou (et) alcooliques et leurs enfants.
Quand la maison a ouvert ses portes nous n’étions pas en Inde et c’est l’association Namaste qui s’était chargée de la mettre sur pied pour nous.
Pendant plusieurs mois, grâce aux messages de nos amis de Namaste et à quelques photos, nous avons suivi à distance le déroulement des opérations.
Pour les fillettes et leurs mères nous étions des noms associés à un bien être nouveau et salvateur, nous étions une somme de roupies qui leur permettait de manger à leur faim, d’aller régulièrement à l’école, de pouvoir consulter un médecin, nous n’étions pas encore des personnes.
Et puis finalement, cet été, nous avons rencontré les premières habitantes de la demeure.
Ce fut un moment d’une incomparable émotion.

Le voici :

Pour en savoir plus:

– les pages de la « Casa delle mamme »
Namaste

casadellemamme2.jpg

8 réflexions au sujet de « « Casa delle mamme », la vidéo de la rencontre »

  1. On sent vraiment dans la vidéo toute cette émotion dont tu parles si bien, et les mamans et leurs enfants ont l’air très épanouis ici. La Casa me semble vraiment extraordinaire.

    Merci.

  2. Tu me fais voyager à nouveau au Kerala, région que j’ai tant aimée, région où j’ai admiré les éléphants sauvages, et les fleurs aux milles couleurs bleues. Que d’émotions pour moi de repenser à tout cela, et puis de te voir avec ces enfants souriants, c’est comme si j’étais avec toi.
    Bisou Céleste
    Yasmina

  3. une amie reviens justement d’Inde.Elle est américaine. Elle donnait des cours d’anglais dans une petite école pour jeunes filles musulmanes.Elle n’y est resté que quelques mois , la « directrice » de l’asso (basée aux USA) gardait tout les dons, avait plusieurs domestiques qu’elle battait. Mon amie a téléphoné aux Etats Unis pour dénoncer tout ça. Personne ne la croit, ils disent qu’elle n’a pas compris, que c’est à cause de la différence de culture.
    Il lui est impossible de faire quoi que ce soit contre cette pouriture de bonne-femme!!!

  4. merci de vos visites

    @libertad
    ce que tu racontes ne m’étonnes pas du tout, il y a en Inde, comme ailleurs des associations malhonnêtes dirigées par des gens qui en profitent.
    pour certaines familles indiennes riches (ou de hautes castes si elles sont hindoues) frapper ses domestique (qui sont souvent des adolescentes achetées à leurs familles) est normal.
    la différence de culture, ou le relativisme culturel, n’ont pas à être invoqués lorsqu’il s’agit de s’élever contre ce genre de pratiques honteuses.

    ton amie a dû être très déçue et en colère, c’est moche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>