Archives pour la catégorie Journal intime

Genèse d’un avortement

  J’ai écrit ce texte en suite à l’appel « IVG, je vais bien, merci » rédigé par le collectif « Les filles des 343 salopes » et je l’ai publié sur leur tout nouveau blog: Je vais bien merci! 1981, j’ai 25 ans et deux bébés, l’aîné a vingt mois, le second cinq. Tout mon temps leur est … Continuer la lecture de Genèse d’un avortement 

Luxe et amertume

De la grande salle du Negresco ce soir-là, je me souviens seulement de l’éclat de l’argenterie, des voilages aux fenêtres, et d’un incessant ballet de vestes blanches. Autour de la table ronde ornée en son centre d’une luxuriante composition florale, nous sommes quatre : mon mari d’alors, son frère et un ami de celui-ci. C’est … Continuer la lecture de Luxe et amertume 

Tristesse

« Je pense à autre chose mais je ne pense qu’à ça. » (Jacques Prévert) A cette déliquescence de l’humanité qui n’en finit pas de s’enfoncer dans la tourbe. Aux invraisemblables gaspillages que chaque jour nous commettons : – Déféquer dans de l’eau potable alors que d’autres, ailleurs, en manquent cruellement et torcher nos délicats postérieurs avec … Continuer la lecture de Tristesse 

Petites choses sans importance (quoique)

J’ai été taguée ! Par Fanny tout d’abord, puis simultanément, ou presque, par Marc et Eric. Je ploie actuellement sous le poids du labeur, ce dont je ne plains pas (ce serait franchement indélicat par rapport à tous ceux et celles qui aimeraient bien, justement, travailler mais qui n’ont pas cette chance, à ce sujet … Continuer la lecture de Petites choses sans importance (quoique) 

Le déménagement

Mercredi, toutes nos affaires empaquetées, nous quitterons l’appartement où nous avons vécu pendant huit ans. l’ancienne maison Il était beau, spacieux et nous y avons été heureux mais je le quitte sans le moindre regret. Je ne l’ai jamais vraiment aimé. Trop symétrique, froid, bourgeois, sans âme peut-être. Les jours de déprime le granit moucheté … Continuer la lecture de Le déménagement