Archives pour la catégorie Souvenirs souvenirs

Genèse d’un avortement

  J’ai écrit ce texte en suite à l’appel « IVG, je vais bien, merci » rédigé par le collectif « Les filles des 343 salopes » et je l’ai publié sur leur tout nouveau blog: Je vais bien merci! 1981, j’ai 25 ans et deux bébés, l’aîné a vingt mois, le second cinq. Tout mon temps leur est … Continuer la lecture de Genèse d’un avortement 

Pierrot le fou, forever

1971, internat de jeunes filles, lycée Pierre et Marie Curie, Châteauroux Ce soir, fagotées dans nos blouses en nylon beige brodées à nos noms et prénoms, serrées les unes contre les autres sur les chaises et les tables du foyer,  pour nous, c’est cinéma. Enfin, façon de parler, c’est plutôt soirée film à la télé. … Continuer la lecture de Pierrot le fou, forever 

Quand j’étais maîtresse, Michael

Quelque part en France, il y a longtemps. Michael a de grands yeux sombres et le regard fixe. Il redouble le cours préparatoire. Il ne sait pas lire. Il ne connaît que quelques lettres. Il a toujours le sourire. Il est beau. Par je ne sais quel odieux miracle Michael est arrivé jusqu’au C. P. … Continuer la lecture de Quand j’étais maîtresse, Michael 

Quand j’étais maîtresse: Alexandre

Quelque part en France, il y a longtemps. Elle vit avec ses trois enfants, leur père, chômeur-alcoolo-violent l’a partiellement  abandonnée (c’est-à-dire qu’il lui tombe dessus une fois de temps en temps pour lui voler le  peu d’argent qu’elle a, la frapper et la sauter ce qui fait qu’elle est à nouveau enceinte). Elle a 25 … Continuer la lecture de Quand j’étais maîtresse: Alexandre 

Comme des graines que le vent éparpille…

Pendant des générations mes ancêtres ont humblement gratté la terre du bas Berry. Fermiers pour le compte de châtelains, ouvriers agricoles, tisserands, ils n’ont jamais rien possédé d’autre que la force de leurs bras. Au début du XX siècle la République, créant de belles écoles publiques a permis à mes grands-parents d’accéder au savoir, puis, … Continuer la lecture de Comme des graines que le vent éparpille… 

Quand j’étais maîtresse: Clara (3)

Et puis les semaines se sont écoulées. J’ai veillé sur Clara. Sa mère est revenue plusieurs fois pour parler avec moi, la démarche titubante et la parole embarrassée mais plus détendue. Il me semblait que, peu à peu, je gagnais sa confiance. Elle m’a expliqué les difficultés financières qui faisaient que les séances d’orthophonie étaient … Continuer la lecture de Quand j’étais maîtresse: Clara (3) 

Quand j’étais maîtresse: Clara (2)

Deux jours plus tard, la maman de Clara, que je n’avais jamais vue, est venue la  chercher à l’école… C’était une femme entre deux âges à la beauté fanée, l’haleine lourde de relents d’alcool. Elle en était imprégnée. Elle butait sur les mots. J’ai pensé aux monstres tapis dans la chambre, aux morsures, aux taches … Continuer la lecture de Quand j’étais maîtresse: Clara (2)