Guide pour touristes français : Ranjeet

C’était en 2006 et nous les avions surnommés « les rajpoutes de Pondy ». Des garçons du Rajasthan, exilés à Pondichéry pour suivre les cours de l’Alliance Française. Un investissement sur le futur, ils voulaient devenir guides.

Nous les retrouvions chaque soir sur la promenade et je leur donnais des leçons de français.
Le temps est passé mais avec Govind et Ranjeet, nous sommes restés en contact. Un mail de temps en temps et la promesse de venir au Rajasthan.
Six ans après, c’est chose faite !

Ranjeet, beau et élégant, est resté le garçon jovial et sympathique que nous avions connu. Il est marié et très fier d’être père d’une fillette d’un mois. Il travaille pour des agences de voyage avec des groupes de touristes français.
Les retrouvailles sont chaleureuses. Ranjeet nous raconte des anecdotes sur son travail. Ces Français qu’il faut gérer pendant deux ou trois semaines et qui sont certes, « très gentils » mais pas toujours faciles !
Amusé, il nous explique que, de temps en temps, les touristes trichent sur le pourboire. A la fin de leur séjour, le guide fait circuler une enveloppe ou chacun dépose une obole. Parfois, quand son tour arrive, quelqu’un, subrepticement, prélève un billet, puis file se cacher à l’arrière du groupe et glisse dans l’enveloppe la somme dérobée.
« Maintenant, dit Ranjeet en riant, je donne une enveloppe par personne !
– Ils te posent des questions, les touristes, qu’est-ce qu’ils veulent savoir ?
– Le mariage, ça les intéresse ! Ils pensent que ce sont toujours des mariages forcés. Mais c’est faux. Ce sont les familles qui organisent nos mariages et elles font tout pour former les meilleurs couples possibles. Elles nous connaissent très bien, elles connaissent nos goûts, elles savent avec qui leurs fils ou leurs filles seront heureux. On cherche des familles du même niveau, comme ça il n’y a pas de problèmes. Et puis l’astrologue donne son avis. Parfois tout semble aller bien mais l’astrologue dit non, ça n’ira pas, alors ne mariage ne se fait pas. Ou alors la fille refuse, ou le garçon. Alors on cherche quelqu’un d’autre
– Comment ça s’est passé pour toi ? Tu as fait un mariage d’amour ?
– Noooon, je suis traditionnel et j’ai entièrement confiance dans le choix de mes parents. On m’a montré des photos de jeunes filles et je disais non mais quand j’ai vu sa photo, j’ai dit oui !
– Et alors ?
– Alors on s’est rencontrés, avec les familles, on a parlé tous les deux et on a décidé de se marier. Puis on s’est revus une fois, seulement nous deux et on a discuté. Après il y a eu le mariage.
– Elle travaille ?
– Non, pas maintenant, elle vient d’avoir un bébé ! Mais après, oui, si elle veut. Elle est institutrice. »

Ranjeet est content de son travail, de sa vie. Il a des projets, il vient d’acheter un terrain à Jaipur pour y construire une maison où habiter avec sa femme et sa fille, qui pour l’instant vivent chez ses parents au village. Il aimerait aussi passer un mois en France. Depuis qu’il travaille comme guide accompagnateur il a de nombreux amis français qui l’invitent à découvrir l’hexagone. L’année dernière l’ambassade française a refusé sa demande de visa, de peur qu’il ne profite de ce court séjour pour s’incruster sur nos terres. Une preuve supplémentaire de l’infinie bêtise de la forteresse Europe. Ranjeet n’a pas la moindre envie de s’installer en France. En Inde, il est heureux. Il travaille beaucoup mais dans la bonne humeur, il a sa famille, ses proches, un bon salaire et bientôt une maison.
Il juste envie de voir où vivent ces touristes qu’il pilote plusieurs mois par an dans son pays.

Une réflexion au sujet de « Guide pour touristes français : Ranjeet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>