Italie, Nichi Vendola a remporté les primaires et ce n’est pas un détail !

Région Pouilles : victoire éclatante de Nichi Vendola aux primaires de l’élection régionale de mars 2010.
Vu de loin la nouvelle pourrait sembler insignifiante mais elle ne l’est pas, bien au contraire, elle est excellente. Les motifs de se réjouir étant rares par les temps qui courent, profitons-en !

Lorsqu’en 2005, Nichi Vendola candidat de Rifondazione Comunista et homosexuel tranquille fut élu à la présidence de la Région Pouilles, Berlusconi avait prédit aux Italiens « misère, terreur et mort ». Non seulement aucune catastrophe ne s’est abattue sur les habitants des Pouilles mais ceux-ci ont apporté au président sortant un soutien massif lors des primaires du 24 janvier dernier. Entre temps Nichi Vendola a quitté Rifondazione Comunista (enfin ce qu’il en restait) pour fonder un nouveau parti « Rifondazione per la Sinistra » allié à la Federazione dei Verdi.

Alors qu’en 2005 le PD avait soutenu sa candidature, cette fois Nichi Vendola a dû batailler contre son représentant, celui-ci lourdement soutenu par D’Alema en personne qui a estimé judicieux de passer alliance avec les mouvements centristes.
L’échec retentissant (et réjouissant) d’une gauche molle, prête à tous les compromis pour obtenir le pouvoir.

Evidemment, rien n’est encore gagné, les élections auront lieu en mars mais cette victoire de Nichi Vendola signifie très clairement que, même dans une région plutôt traditionnelle, une politique clairement à gauche peut convaincre.

Nichi Vendola incarne un nouvel élan. Il défend une politique sociale, juste, ouverte, décidée à combattre la mafia et refusant les compromissions. Les habitants de sa région, lui apportant un soutien massif, l’ont bien compris.

A voir (en italien) la videolettera que Nichi Vendola a adressée à ses électeurs

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 commentaires sur “Italie, Nichi Vendola a remporté les primaires et ce n’est pas un détail !”