La chaine des raisins de la colère

Sur une invitation de pas perdus:

« Ces temps-ci, un méchant climat d’incertitude et de chaos permet aux petits soldats de la mondialisation libérale de réaliser de nouvelles réformes de régressions économiques, sociales et écologiques.
Les raisons de s’indigner sont forts nombreuses, trop d’ailleurs pour un seul blogueur. Heureusement, chaque jour des sites alternatifs et des blogs publient des informations qui « échappent » aux médias dominants comme les cinq extraits, ci-dessous
: »

Bonne idée !
Parce que les conséquences du nuage volcanique sur le bien être des occidentaux, les méchantes âneries présidentielles sur la burqa, voile jeté en pâture à la populace afin de distraire son attention,  les délires paranoïaques sur la sécurité, les rumeurs et les coucheries des joueurs de foot, ras le bol !

1.
« Par une magnifique journée de mars, je me rendais à l’école à Jérusalem quand le bus dans lequel j’étais était arrêté à Ras Il-Amoud.
Les soldats sont montés dans le bus, et ont ordonné au chauffeur de faire demi-tour et de retourner d’où il venait. Certains passagers se sont mis à discuter avec les soldats, disant qu’ils devaient de rendre au travail ou à l’école, mais les soldats n’ont rien voulu savoir et se sont mis à hurler et à frapper ceux qui étaient présents avec leurs matraques, moi y compris.
Nous étions des écoliers et n’étions pas une menace pour des soldats armés, toutefois, un certain nombre d’entre nous avons été arrêtés pour avoir osé dire au soldat d’arrêter de nous frapper. On nous a menottés et fait monter dans des jeeps militaires. Pendant tout le trajet, on nous a obligés à pencher la tête en avant et tout ce que je voyais c’était les bottes des soldats. Quand la jeep, s’est enfin arrêtée, les soldats nous ont ordonné de descendre et en regardant autour de moi, j’ai réalisé que nous étions dans un camp militaire. Les soldats nous ont alors ordonné de nous mettre dans un endroit précis, de leur tourner le dos et de nous agenouiller par terre. Nous avions toujours les mains attachées. Devant moi, je voyais les montagnes de Jérusalem et j’ai alors réalisé que nous étions dans le camp militaire d’ Abu-Dees qui occupe une des collines.
»
Extrait de « Femmes et enfants de Palestine derrière les barreaux en Israël » un article de Reham Alhelsi, publié le 17 avril 2010 dans My Palestine sur les femmes et les mineurs palestiniens détenus dans les prisons d’Israël. Il a été traduit par emcee qui, avec une précieuse constance, publie sur son blog, Des bassines et du zèle, ces voix différentes que les médias dominants ignorent.

2.
Veni, vidi, dormi
« Il y a deux catégories de lois honteuses: celles qui servent à Berlusconi et les autres. Les reconnaître est un jeu d’enfant: celles qui servent à Berlusconi, les plus inconstitutionnelles, sont immédiatement signées par le président de la République italienne Giorgio Napolitano. Les autres, un peu moins inconstitutionnelles que les premières, ne le sont pas. »  (Marco Travaglio, 01.04.2010).
Extrait de  » On ne réveille pas un président de la république italienne qui dort« 

Sur le blog d’Aglio E Cipolla, des analyses au vitriol de la politique italienne, en français et en italien.

3.
« La Commission européenne persiste dans les erreurs qui ont fait de nous « du monde les rebuts », comme le dit Rajko Djuric, poète rrom. Voici comment elle nous définit:
« The Commission uses « Roma » as an umbrella term that includes groups of people who share similar cultural characteristics and a history of segregation in European societies, such as the Roma (who mainly live in Central and Eastern Europe and the Balkans), Sinti, Travellers, Kalé etc. The Commission is aware that the extension of the term « Roma » to all these groups is contentious, and it has no intention to « assimilate » the members of these other groups to the Roma themselves in cultural terms. »
Commencez par nous reconnaître tels que nous sommes: un peuple, avec une histoire, une langue et une culture, et non pas un ramassis de marginaux. C’est la condition sine qua non sans la réalisation de laquelle le seul progrès qu’il restera à noter sera le score des partis d’extrême droite, comme le montre l’histoire récente en Bulgarie et en Hongrie. »

Extrait de « Pierre Lellouche: l’Europe est menacée par « un risque de déclassement » »

Les Rroms acteurs, des nouvelles des Rroms par les Rroms.

4.

« Le groupe pétrolier hispano-argentin Repsol YPFa sollicité auprès du gouvernement péruvien l’autorisation de déployer 454 km de lignes sismiques et de construire 152 héliports pour explorer le pétrole dans le territoire reculé d’Indiens isolés en Amazonie.

Le projet de Repsol a été présenté dans un récent rapport adressé au ministre de l’Energie péruvien qui doit prendre une décision quant à son éventuelle approbation. L’implantation de lignes sismiques, phase majeure de l’exploration pétrolière, implique la destruction de grands étendues de forêt et la détonation d’explosifs à intervalles réguliers. »
Extrait de « Un géant pétrolier espagnol convoite les forêts d’Indiens isolés »
Lu sur le site anarchiste  L’En Dehors

5.
« Les contrôles d’identité et les infractions routières : une affaire de quotas

C’est maintenant bien connu, les circonstances dans lesquelles se déclenchent les violences policières illégitimes sont particulièrement significatives. Dans la très grande majorité des cas, ce n’est pas à partir d’un acte délictueux grave que la situation dégénère mais à partir d’un fait totalement anodin comme un contrôle d’identité, un contrôle routier ou une infraction mineure au code de la route, voire la prise d’une photo. La situation dégénère du fait de cette forte tension, de ces comportements énervés et agressifs bien souvent de part et d’autre, peu « professionnels » en ce qui concerne des policiers. Le tutoiement de la part des policiers quasi systématique – particulièrement envers les jeunes et les minorités – est très mal perçu et est souvent à l’origine d’une réplique – réelle ou pas – qui conduit à l’outrage, la violence sur agent dépositaire de la force publique, voire la rébellion. »

Extrait de : le rapport 2008-2009 de l’Observatoire départemental (Bouches du Rhône) sur les violences policières illégitimes

Indispensable, le blog de la LDH de Toulon. François veille pour nous.

Étant donné que c’est une chaîne, je passe le relai à Dominique Hasselmann (Le chasse clou), BibiJardinEric qui a ouvert un nouveau blog, Agathe et Cuicui du village des NRV, et  à Mademoiselle des entrailles car il y a bien longtemps qu’elle n’a rien publié et que c’est bien dommage de ne plus entendre sa voix.
Ainsi qu’à toutes celles et ceux qui auront envie de continuer.

Rébus, Nicocerise et Claude de Mad(e) in Chateaubourg ont participé à cette chaîne.

10 réflexions au sujet de « La chaine des raisins de la colère »

  1. Des infos lues nulle part ailleurs que je ne connaissais pas pour la plupart. Si un élément pouvait les relier entre lles, ce serait peut-être l’injustice… ou la loi de la jungle qui semble prédominer.

  2. @bonjour pas perdus!

    Très bonne idée cette chaîne, j’espère qu’elle sera continuée.

    La loi de la jungle, en effet.
    Un avenir de tribalisme et d’aveugle ferveur religieuse?

  3. Sur le blog d’Aglio E Cipolla, des analyses au vitriol de la politique italienne, en français et en italien.

    J’ai déjà visité et mis en lien ce blog.

    Je vais essayé de suivre la chaine ou plutôt le lien ainsi créé.

  4. Bonjour,
    Merci Céleste, pour la citation 😀
    Une belle initiative que cette chaîne. Et des infos étonnantes ou bien trop confidentielles.
    A renouveler, en effet.

  5. Chère Céleste,
    Une chaine de plus !
    Bibi te signale que Le Blog à 1000 mains ( Jeux d’écriture) a mis en ligne un cliché qui sert, peut servir de phototexte. C’est le Numéro 4 et on y attend des textes ( le tien ? ceux de tes lecteurs/lectrices 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.