Le retour de Céleste

retour1

Il y avait du soleil, des pins et des oliviers.

C’était beau.

Calme.

retour2

Je n’ai rien fait, ou presque. J’ai réfléchi.

Je ne me suis pas approchée de l’ordinateur, j’ai préféré regarder les fleurs.

retour3

Et puis je suis allée là :

retour4

J’ai contemplé la mer, le ciel.
J’ai pris quelques décisions, la plus importante étant d’arrêter d’enseigner au lycée. Fini. Je n’en n’ai plus envie. Je ferai autre chose ou je ne ferai rien.
Tout au moins rien de rémunéré.
J’aurai plus de temps pour écrire, lire,  me promener, m’asseoir aux terrasses des cafés, regarder le monde qui m’entoure, faire des croquis ou prendre des photos.
Penser.
Je gagnerai moins, mais qu’importe, il me suffira de limiter mes dépenses. Quand je travaille je suis stressée alors parfois pour me consoler, ou me « récompenser » d’avoir accompli cet effort, je  m’achète un petit truc, inutile.
Terminé!
Je renonce, quel plaisir, à la superficialité matérielle.

J’aurai moins d’argent mais j’aurai du temps, c’est ça le véritable luxe.

Question à vous qui passez : avez-vous deviné (ou reconnu) où j’étais ?

23 réflexions au sujet de « Le retour de Céleste »

  1. J’vais organiser des stages « Comment vivre avec que dalle sans flipper » 🙂
    Gratuits les stages hein…ben oui.
    En deuxième stage  » Comment rien foutre sans culpabiliser »…
    Voilà je t’inscris…mais y a pas de date…faut pas abuser non plus 🙂

    Chicago?

  2. Welcome back Céleste!

    Et puissent tes décisions être inspirées pour le meilleur.

    Et là où tu étais ça m’a fortement l’air d’être Greenwich Village à New-York…! 😉

  3. J’alais vous dire que je ne comprends plus ces jeunes toujours préssés.
    Le sont’ils ou elles, bien sur pour faire bien ,pour garder le rhytme ,faire croire qu’ils ont tout plein de boulot etc?
    Ce matin, je suis allé consulter un jeune dentiste, le plus vieux est en vacance,mais il court lui aussi .
    Je préfère le vieux ophtalmo qui parfois papote lorsqu’il a du temps .
    Pourquoi ces exemples ?
    Ben, c’est pour dire que les dentistes font un max de fric avec leur boulot ,mais ils se pourrisent tout de meme la vie .
    Peut etre courent’ils pour se débarasser,pour en faire encore plus ,en tomber un max,et…………… pouvoir s’arréter un bon coup ?
    Ne pas manquer de fric,cèrte, mais en faire des tas avec …………

  4. Je t’aurais bien dit « La paix soit avec toi »,
    mais la formulation est copyrightée à mort,
    dommage ;
    mais il me vient cette idée dans tes photos.

    C’est-y ça,
    l’ arrière-pays niçois aux contes ensoleillés
    si pleins de la Méditterrannée chère à notre frangine la Sardine …?
    😉

  5. @dom

    d’accord pour les stages 🙂

    @salut Malak

    de temps en temps je sens, je sais que je dois changer des trucs dans ma vie.
    quand le déséquilibre s’installe
    quand je me disperse

    je l’ai fait souvent et jusque là ça a marché 🙂

    @Le chouka

    C’est ça, ne pas en manquer, avoir assez…

    « vivre tous simplement pour que tous puissent simplement vivre » (Gandhi)

    Je vivais déjà plutôt simplement, ça le sera un peu plus.
    C’est bien. Je suis très contente d’avoir pris la décision de travailler beaucoup moins.

    @Chomp

    « la paix soit avec toi » copyrightée, certes, mais belle formule 🙂

    Sur le lieu, les lieux, je ne dis encore rien…

    Chicago a peut-être des trésors cachés….

    Baci à vous

  6. beaucoup de sérénité dès la première photo, et les quelques mots… c’est communicatif.
    c’est ça pour moi l’intérêt du blog : quand il y a quelque chose qui passe.
    bises
    (j’ai pensé à l’Adriatique)

  7. Je m’abstiendrai de divulguer le lieu pour laisser les autres internautes deviner.
    Cela m’a plaisir de revoir des lieux que j’ai arpentés aussi souvent.
    Baci

  8. « j’ai préféré regarder les fleurs. »
    Entre la grippe mexicaine, le divorce de Berlusconnerie et Dieudonné aux élections européennes d’un côté et les jardins de l’autre, à mon humble avis, tu as fait le bon choix ;-)))

  9. Bon retour Celeste avec de si bonnes résolutions de milieu d’année ;0)

    Une petite citation de Bertrand Russel pour t’encourager (et moi aussi):

    « Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l’aisance et la sécurité.
    Nous avons choisi à la place, le surmenage pour les uns et la misère pour les autres: en cela, nous nous sommes montrés bien bêtes, mais il n’y a pas de raison pour persévérer dans notre bêtise indéfiniment. »

    in « De l’oisiveté » de Bertrand Russel, éditions Allia, Paris (2002)

    Quoi qu’en disent les dentistes (et les autres), nous avons toujours le choix.

    Et même ne pas choisir est choisir de « ne pas » (comme dirait Bartleby).

    Après …

    Assumer nos choix est une autre histoire …

    Arf !

    Zgur

  10. Courageuse décision, images philosophiques de paix retrouvée…

    Accord parfait, difficile à atteindre mais c’est sans doute ce qui te motive : bravo !

    Le lieu : ce n’est pas un abattoir de Chicago !

    Amitiés.
    D.H.

  11. Bizarre, je flairais le coup à près de 1000 km. Inconcevable dans une société où ne pas travailler pour gagner des sous est souvent considéré comme une tare.

    Je te félicite de ton choix et t’envoie tous mes souhaits de bonheur dans cet autre mode de vie. Tu as choisi le chemin de la création, celui qui mène parfois à l’épanouissement et où certains buissons exhalent un parfum de liberté vivifiant.

  12. @bonsoir kelcun 🙂

    non, ce n’est pas l’Adriatique!
    « c’est ça pour moi l’intérêt du blog : quand il y a quelque chose qui passe. »
    oui, un changement…j’avance par étapes…
    baci à toi

    @merci à toi le faucon, de ta gentillesse et de ta fidélité à ce blog 🙂

    @mohamed
    toi, je savais que tu reconnaitrais immédiatement 🙂
    merci de ne pas dévoiler le lieu
    baci

    @namaste, Marcji 🙂

    @Fleuryval
    les fleurs sont essentielles dans ma vie…liées à une infinité de souvenirs…
    les fleurs libres, vivantes.
    je n’aime pas les fleurs coupées.

    @Zgur
    très belle citation.
    oui, nous avons toujours le choix mais je crois que celui-ci est essentiel -pour moi il l’est-
    je ne peux jamais oublier la misère d’autrui, bien sûr, je n’y pense pas tout le temps, je m’amuse, je ris, je connais de très beaux moments de bonheur, mais elle est comme un poids au fond de moi, je vis avec.

    @Dominique

    « Le lieu : ce n’est pas un abattoir de Chicago ! »
    bravo!
    amitiés à toi aussi 🙂

  13. @Pierre

    nous vivons dans des sociétés cruelles, avides
    des sociétés qui enferment.

    renoncer à jouer ce jeu là n’est pas difficile pour moi, je suis lasse de courir, lasse de ne pas avoir le temps, lasse de me disperser.

    merci de l’avoir compris

    BACI A TUTTI

  14. nouveau texte!

    au fait, c’est Chomp qui a gagné, bravo!

    j’étais d’abord à côté de Grasse, puis à Nice sur le Mont Boron, en face du Cap Ferrat.

  15. A Vitrolles il n’y a pas eu d’arreté …
    On pouvait dire « la maire de…. »
    Encore un petit nerveux…(le mari de…)

  16. J’admire la force que tu as. La force de cette décision.

    J’avais un peu pensé à la région niçoise c’est vrai…

    Bonne journée Céleste.

  17. Bon, j’arrive trop tard pour jouer. La baie m’avait aussi inspiré l’Adriatique, mais les toits des maisons ne collaient pas. Bravo pour tes décisions. J’espère un jour avoir un tel courage. Il m’y faudra sans doute de solides certitudes amoureuses, ou avoir appris, sur le chemin dans lequel je me suis engagé, à reconnaître mes propres désirs. Je t’embrasse fort.

  18. Grasse, belle image: mais la côte d’azur :argent à fond la caisse: j’y ai vêcu des années et je sais de quoi je parle, ces magnifiques paysages ont été ruinés par un urbanisme galopant, par ailleurs niveau immigrés c’est pas trop çà non plus; ou alors si en majorité les maffieux russes et les richards de l’arrière pays protégé par le relief villas de gens TRES TRES riches et discrets, fermé aux gens modestes zavez vu les loyers pratiqués? Pas trop d’immigres du côté de Grasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.