Votre avis m’intéresse


Athènes – Bruxelles – Charleroi – Lille – Lyon – Grenoble – Chambéry – Lausanne – Marseille  – Strasbourg – Metz – Paris

Si on vous proposait d’aller vivre (boulot compris) dans une de ces villes où iriez-vous ?
Pourquoi ?

Au contraire, où n’iriez-vous pas ?
Et pourquoi ?

Merci 🙂

Explications prochainement.

71 réflexions au sujet de « Votre avis m’intéresse »

  1. Chambéry, pour deux raisons :

    – Au sud, la Chartreuse.
    – Au nord, les Bauges.

    Mon fils adore Bruxelles, ma fille déteste Paris.

  2. J’ai fait mes études à Lyon, et pleins de beaux souvenirs. Donc c’est Lyon…

    Mais j’ai bien aimé Chambery, que j’ai visité et découvert y a quinze jours.

  3. Grenoble ou Chambery, pour la proximite avec les montagnes. Et ayant grandi à Lyon, je pourrai je pense y retourner avec plaisir.

  4. @toustes

    pfffff!

    J’avais oublié de mettre Marseille…

    @pescade

    Rome oui, mieux que Bologne qui est une ville froide
    Le Caire j’aimerais bien aussi

  5. Il me faut un océan, de belles vagues, la montagne et un bon cinéma à proximité. Marseille mais il va falloir que l’OM fasse un peu plus de vagues…

  6. @Sardine

    Marseille…c’est mon premier choix 🙂

    @PMB, Alexandre et Falconhill

    Je ne connais pas du tout Chambéry mais c’est vrai, la haute montagne…bon choix

    J’ai souvent entendu dire que lyon est une ville agéable.

    @Mtislav

    Moi l’OM, je m’en fous un peu…(pas taper!)

    Océan, belles vagues, montagne…Bayonne, Biarritz, la côte landaise…c’est une région que j’aime beaucoup mais elle n’est pas dans la liste 🙁

    Merci à vous 🙂

  7. Je mettrais probablement Paris, Lyon, Strasbourg vers le haut du classement et vraisemblablement aussi Bruxelles (quoique je n’y sois jamais allé pour le moment). En tout cas, il faudrait au minimum une salle d’opéra en ville.

  8. MARSEILLE 🙂
    Bruxelles est belle aussi, mais veramente un altro viaggio…
    Chambery: autur c’est fantastique, dedans je ne suis pas vraiment sûr ahem
    Grenoble très chouette mais la n est ce pas une ville très polluée (cuvette, phénomène -en petit- d’Athènes d’aiileurs) ?
    Paris fantastique en vacances avec plein d argent et si chanceux du soleil…ahem ahem ahem…
    Bologna est un peu froide, c’est vrai…
    a&c

  9. Bon Chambéry et les 4 sans cul je connais,Grenoble aussi,Lyon trop froide je connais aussi,il y a plus les quartiers populaires de la Croix Rousse et les traboules ne sont plus aussi « démocratiques »!
    Paris jamais,le Nord connait pas,Marseille j’aime pas les grandes villes,du coté des cabanons peut être!
    La Belgique???sais pas!
    Le grand Sud ouest oh yes,yes!
    Mais j’y habite déjà!Alors Bayonne,ou Ainhoa,ou St Pée sur Nivelle,ou Tarnos,ou Haparren,Espelette,Irouléguy,Ascain Ustaritz,ou la cote landaise mais la c’est chez moi!
    A par ça n’importe pourvu que j’y trouve des gens que j’aime!

  10. J’avais oublié:St vincent de Tyrosse,Dax,Orthez,La Bastide Clairence,et a l’est du département Brasempouy,pays de la dame,,Pimbo,Saint Sever,Vert et Pouillon!
    Pour trouver regarder Pays Basque et Landes Chalosse!

  11. @Joël

    Paris, je ne suis pas sûre. Je n’y ai jamais vécu, pour moi c’est une ville de vacances. J’ai peur que tout y soit compliqué…mais d’un autre côté, c’est vrai, la culture

    Bon, je ne suis pas particulièrement branchée par l’opéra, par contre j’aime bien être à proximité d’un aéroport international 🙂

    @Aglio E Cipolla

    Marseille, oui 🙂
    Athènes effectivement très polluée, grande ville, bordélique…
    A Grenoble il faut vivre en dehors.

    Bologne est une très belle ville, bourgeoise mais de gauche, on y vit bien.
    Tu vis en Italie ou en France ?

    @Jean-Claude
    le grand ouest, oui 🙂 mais pas sur la liste 🙁

  12. Céleste, vous aimez bien le bruit des avions ou c’est pour résister à la tentation d’élever le niveau de votre empreinte écologique ?

  13. @mtislav

    C’est pour pouvoir aller en Inde au moins une fois pas an 🙂
    Nous louons une maison, au Kerala, ou vivent des enfants avec leurs mères qui ont été abandonnées par les maris.
    Et nous les aimons beaucoup.

    Pour compenser (essayer de ) le dégât écologique créé par mes déplacements aériens, à Bologne, je me déplace exclusivement en vélo, même quand il fait froid, même quand il pleut et je refuse tous les boulots trop loin pour pouvoir y aller en pédalant.

    chacun fait ce qu’il peut 🙂

  14. @coucou Amarula 🙂

    parce que ce n’est pas moi qui ai établi la liste…

    Sinon, le choix aurait été très différent: petites villes, sous les tropiques ou proches de l’équateur…
    baci

  15. Pour le vélo, Marseille c’est zéro, ça monte, ça descend, les rues sont étroites et les autos omniprésentes. C’est beau vu de la mer … Strasbourg, c’est joli mais ça a bien du changer, ça fait 30 ans que je n’y suis allée. Metz, c’est froid (dans tous les sens du terme). Lyon, je connais des Marseillais qui s’y sont habitués … Moi j’ai choisi Montréal, si c’était à refaire, je pense que je referais. En tous cas pour le vélo, c’est très agréable au moins pendant 6 mois.

  16. « Moi l’OM, je m’en fous un peu »: aïe, aïe, tu n’es pas prête pour aller à Marseille! Autre choix? 😉

    Et c’est vrai que le vélo, à Marseille, c’est sportif!

    Je ne choisirai pas pour toi: les villes proposées ont toutes un attrait.
    Mais si tu prends Marseille, tu auras bien fait. Et pour des tas de raisons.
    Dont la moindre n’est pas que je pourrai te voir … 😀

  17. Athènes, ensuite Bruxelles, puis Lausanne.
    Pour petit à petit faire le tour de l’Europe. Trois ans ici, deux là bas … voir l’Europe sous différents angles, pour voir le Monde, il faut changer de continent.
    Avec ta vision de l’Inde, tu nous enchantes.

  18. Je choisis Marseille parce qu’il y a la mer, une luminosité extraordinaire qui change la ville au gré des heures et offre au passant une multitude de visages ; c’est encore une ville populaire et je m’y sens bien.

    J’habite à Paris et je veux bien échanger avec un Marseillais veut y vivre, sérieusement.

    Sinon, Athènes car j’ai toujours envie d’aller voir ailleurs, ou bien l’Inde, l’Amérique du Sud, le monde entier …….
    A priori, Metz ça ne me branche pas : Fait froid , non ?

  19.  » Il y a toujours dans le groupe en marche (en fuite ?) un jeune homme à l’esprit délétère qui porte, en plus du poids du ciel affalé sur le désert, une peine supplémentaire- dans les couloirs de sa tête des milliers de battements d’ailes, des pâturages sans limites, des filles aux lèvres fruitières. Il connaît déjà la mer, la vastitude de l’eau dansante et l’écartèlement des rivages. Une solitude l’enveloppe, lui tisse une aura d’étrangeté, l’exclut de la caravane. C’est pourtant à lui de trouver l’eau, la parole qui revigore, c’est à lui de révéler le territoire- de l’inventer au besoin. C’est à lui de relater l’errance, de déjouer les pièges de l’aphasie, de tendre l’oreille aux chuchotements, de nommer les terres traversées.

    Il existe toujours un jeune homme porteur d’un fardeau immatériel qui pèse avec le poids de l’obsession. Il sait des terres plus heureuses où le vent insinue sa fraîcheur dans les cheveux, où les arbres gémissent de volupté, où des palombes ponctuent le ciel léger.Ses yeux sont inutiles. Il n’est que narines et oreilles. Des odeurs surtout l’étourdissent, lui parlent des bêtes et des arbres, nomment pour lui les saisons.Les couleurs, les roches ont leurs odeurs, le midi des plantes surchauffées ses émanations bestiales.

    Il existe un jeune homme dissipé mais qui guide (malgré lui ?) la caravane. Ses errances à lui sont sans remède, sans la récompense de la halte bue comme une bienfaisante gorgée d’eau. Ce qu’il sillonne, ce n’est pas le désert de sable et de pierres tranchantes, mais le désert périlleux de sa tête ; il ne recherche ni la verdure ni la source qui oriente les transhumances, ce qu’il recherche est blessant et inutile comme le vert trompeur des acacias- ce qu’il poursuit, c’est la courbe insistante des mouettes qui fardent la mer de leurs cris.  »

    TAHAR DJAOUT (1954-1993), « L’invention du désert »

  20. Athènes ! Très pollué en effet, sale et bordélique (mais guère plus que Marseille), mais : les grecs sont très accueillants, il fait chaud, les cyclades sont à quelques heures de bateau, on y mange bien pour pas cher, on peut aller voir le Parthénon quand ça nous chante, et puis il y a la Grèce tout autour !

  21. Grenoble, Lyon : pas question, des cuvettes irrespirables, je connais!
    Paris, pourquoi pas, une question de budget par contre!
    Bruxelles Charleroi Lille, j’en rêve!
    Strasbourg Metz, gare à la barrière de la langue avec les Alsaciens. Sinon, c’est très joli, pense à ta doudoune…
    Athènes, Marseille ; vues uniquement dans les films…

  22. Lausanne, Chambéry : gare à ton budget, là aussi. Et c’est le climat de l’Est, trop chaud 1 mois, humide et neigeux le reste de l’année…

  23. Quelle chance que de pouvoir choisir son coin 😀
    Ben moi, je choisirais Chambéry pour la montagne et le boulot .
    Grenoble que je connais pas mal , c’est itou ,mais pas pour le climat ,ni pour l’odeur :->
    Lausane pour la montagne aussi, mais heu…………
    Lyon pour l’ambiance, Paris pour l’art.
    Un bon coin de temps en temps :Chamonix.
    Bon voyage 😉

  24. Sans conteste Marseille. J’y ai passé dix sept ans et je ne le regrette pas. Ville cosmopolite qui le vit très bien, culture, mer…Oui, Marseille.

  25. merci à toustes 🙂

    plein de pistes de réflexion

    Zelda, tu donnes envie d’aller à Athènes, sinon Marseille (qui compte de nombreux fans)

    J’aime aussi ce qu’écrit Christian, faire le tour de l’Europe (Athènes, Bruxelles…)

    j’ai plus de mal à considérer les villes froides.

    @merci Mohamed pour ce beau texte

  26. Et bien moi, je préfèrerais Bruges, Amsterdam, mais il faut que j’améliore nettement mon néerlandais ou Barcelone; bon, c’est un peu le grand écart, mais…! Prague, peut-être, c’est beau, mais pas facile à vivre, Berlin, c’est bien aussi.

    Bon,en fait, aucune des villes que tu as citées, peut-être Lyon, mais c’est quand même un peu trop bourge!

  27. @salut v.a.

    s’il s’agissait seulement de choisir une ville dans le monde où j’aurais envie de vivre, ce serait beaucoup plus simple 🙂

  28. J’irais à Marseille, à cause du soleil et de souvenirs d’enfance
    Je n’irai pas à Charleroi, qui me fait penser à un nom de bataille

  29. Charleroi, surement pas, c’est une Belge qui te le dit. Marseille, tu connais mon avis.

    Mais comment vas-tu faire pour t’y retrouver, dans tous ces avis ?

  30. Massilia ou Aix en Provence pas loin, plus bourgeoise et chère mais plus accessible aux cyclistes non dopés ;0)

    Paris, c’est bien aussi pour plein de raisons mais ils sont vraiment fadas ici (et souvent très cons). Et puis c’est très cher et Sarkozy y habite encore pour quelques temps.

    Arf !

    Zgur

  31. Sans aucune hésitation, Athènes. Un coup de coeur alors que j’ai entendu bien des critiques sur cette capitale. Une ville où il fait bon vivre, j’aime ses terrasses où les gens parlent d’une table à l’autre…

  32. La Guinée Papouasie: j’ai toujours rêvé de me balader une dent de cochon en travers du nez. Le lobe des oreilles distendu aussi, c’est très pratique pour ranger son tabac et son briquet.

  33. @Kelcun

    « Je n’irai pas à Charleroi, qui me fait penser à un nom de bataille »

    bonne remarque 🙂

    Je note d’ailleurs que Charleroi ne rencontre aucun succès 🙁

    @Fajua nous confirme (si quelqu’un avait un doute) qu’il est plus agréable de passer de Charleroi à Marseille que le contraire.

    Comment m’y retrouver dans tous ces avis?
    en fait je voudrais arriver à comprendre si il est plus plaisant de vivre, par exemple, à Strasbourg qu’à Grenoble.

    Bien sûr cela reste très superficiel, puisque chacun perçoit les choses à sa façon.

    Mais sur Athènes, j’avais quelques doutes que Zelda (26) et @pas perdus (39) ont dissipé. merci à vous 2

    Donc Athènes remonte, pas encore à égalité avec Marseille mais devant Paris, car comme écrit @Zgur (36)
    « Paris, c’est bien aussi pour plein de raisons mais ils sont vraiment fadas ici (et souvent très cons). Et puis c’est très cher et Sarkozy y habite encore pour quelques temps. »

    @Fleuryval (38) est le premier à choisir Lausanne.
    Son avis est celui d’un poète jardinier, précieux 🙂

    @Monsieur Poireau (40)
    « Partout !
    Peu importe le lieu, c’est la vie qu’on s’y tricote qui importe… »

    J’en suis aussi convaincue.

    J’ai beaucoup déménagé dans ma vie, j’ai changé de pays, de région, de ville, d’appartement.
    Je sais désormais que je peux bien vivre partout et aussi que j’adore ces déplacements.

    Chaque nouveau lieu est un terrain d’aventure et d’observation, de rencontres surtout.

    @Radegonde

    Buenos Aires, j’irais sans hésiter, je n’aurais même pas fait de sondages.

    @manutara

    hors sujet, ironique peut-être…

  34. Bonjour Célestissima,

    Je viens de prendre connaissance votre blog.

    J’aimerais être un peu partout comme M. Poireau. Mais bon s’il faut choisir, donc:

    Strasbourg, Québec et México.

    Désolé, les deux derniers ne sont pas dans la liste ; j’espère que ça marchera…

    Salutations célestes… 🙂

    Versions Célestes

  35. Récapitulons les avantages de Marseille :

    – proche de la famille niçoise
    – pas trop loin de l’Italie pour la famille et les copains italiens
    – vous avez des potes à Martgues (30m) Toulon (idem) Lyon(pas trop loin) Montpellier(deux heures) et moi sur place
    – un aéroport international à 15 minutes de route
    – la mer
    – le soleil
    – les gens
    – la bouffe pas chère
    – les collines
    -ça bouge tout le temps

  36. @Fleuryval

    belle compagnie 🙂

    @Falcon

    et oui, il y a Marseille qui est nettement favori…

    @Versions Célestes, joli pseudo 🙂
    oui, moi aussi j’aimerais bien être partout

    Le Québec et Mexico, par exemple, j’y vais tout de suite 🙂

    @Belle Sardine
    🙂

    convaincus nous sommes.

  37. J’irais à Lille, ou à Bruxelles, je n’irais pas à Marseille. C’est très subjectif. La semaine dernière, je n’aurais peut-être pas dit ça, ni la prochaine, qui sait. Montréal, j’irais aussi. Mais pas Athènes : suffocant. Budapest j »y retournerais avec bonheur, mais pas Varsovie…

  38. @salut Oh!

    J’aime bien Lille moi aussi. Je n’y suis jamais allée mais j’ai bon feeling.

    « La semaine dernière, je n’aurais peut-être pas dit ça, ni la prochaine, qui sait. »

    c’est bien ça le problème…

    Il y a tellement de villes où l’on se sent bien et pour tellement de motifs différents.

    et d’autres qui sont aussi très belles mais où ça ne « colle » pas entre la ville et nous à ce moment là.

    mais l’idée de partir, de découvrir un entourage différent, me séduit toujours.

  39. J’ai habité Lille et Metz, je réhabite Paris. Je connais bien Lyon, un peu Lausanne.

    Athènes, c’est la civilisation et la culture, mais l’environnement…
    Bruxelles, Charleroi, Strasbourg, même combat que Lille et Metz, le climat ne va pas, et c’est à la fois trop grand et trop petit.
    Grenoble, Chambéry, Lausanne, ce n’est « que » montagne, limité. Toutefois Lausanne est charmant.
    Lyon est bien, Marseille je ne connais pas, évidemment il y a la mer…

    N’hésite pas, et compte tenu de ce qui te tient tant à coeur, viens à Paris, ici il y a tout, des Parisiens au moins aussi fins que ceux qui les dénigrent, des vélib’, et surtout Guimet…

  40. Sardine se livre à un lobbying effréné en faveur de Marseille..!! 🙂 bon, après, il faudrait se poser la question de la « dimension » subjective ou objective d’une ville,…le lieu ou les gens qui l’habitent, non..!?

    Sinon, tu vas bien Sardine…? et toi aussi Céleste !? Bon, allez, j’y vais moi..!

    P.S: Plusieurs ont dit Montréal…, c’est vraiment bien Montréal, mais plutôt pour les gens…! Quoique…!

  41. @Salut Fauvette 🙂

    toi aussi pour Marseille 🙂
    Qui par contre en Italie a la réputation d’être une ville très dangereuse…

    @Belle Sardine, et oui, l’autre jour une Napolitaine que je connais et à qui je parlais de Marseille avec enthousiasme, s’est exclamée « Marseille, mais c’est une ville très dangereuse! »
    J’ai rigolé 🙂

    @merci Agnès.
    Comme malheureusement il ne suffit pas de choisir Marseille pour y aller, je tiens compte de tous les conseils.
    Oui, Paris reste toujours en bon choix 🙂
    Musée Guimet, bien vu!

    @salut v.a.
    La sardine a toujours raison 🙂

    Moi ça va, j’espère que toi aussi 🙂

    Ici il fait un temps magnifique, ce qui n’aide pas à considérer la vie hivernale à Metz (par exemple).

    Montréal j’aurais beaucoup aimé…une autre fois peut-être.

    @A toustes, merci, vos avis m’ont aidée à réfléchir.

    Dès que possible je vous explique le pourquoi de ce questionnaire et le dénouement de l’affaire.

  42. Ben… c’est pas du très bon choix: Etouffer ou se geler à Grenoble, regarder les cygnes à Chambéry ou l’OM à Marseilles… A la rigueur, un petit verre d’ouzo à Athènes?
    En tous cas pas Paris, ville arrogante, surfaite, ringarde. Mais plutôt Madrid et Berlin!

  43. Strasbourg, j’y ai vécu 2 ans, bon souvenir,
    pas trop grande, à taille humaine, mais cosmopolite, beaucoup de nationalités, culture il y a beaucoup de choses, art, théâtre, bibliothèque énorme (la 2e de france en fait), et pas mal de petits lieux, c’est vivant, pas que les grosses machines officielles,
    puis c’est probablement moins cher que d’autres endroits cités, encore que bon…
    bouffe c’est assez somptueux, riche cuisine alsacienne, en plus de restos de partout dont pas mal de très bons,
    vélo c’est l’idéal, tout le centre et même plus, plus, culture germanique du vélo : les voitures laissent passer les vélos…, pas mal de zones piétonnes, les quais de l’Ill agréables, etc. etc.
    deux aéroports, aussi, celui de strasbourg bien sûr, et bâle mulhouse pas si loin.

  44. Grenoble (enfin à côté en banlieue verte) car j’en viens et on adore le site (Chartreuse, Vercors, Belledonne)

    Sinon Lyon où j’ai vécu 8 années (il y a longtemps), très belle ville que j’aime beaucoup et qui a les avantages de la grande ville sans avoir les inconvénients de Paris.

  45. A Belle-Ile-en-Mer
    Et pourquoi ?

    Parce que Marie-Galante
    Saint-Vincent
    Loin Singapour
    Seymour Ceylan
    Vous c’est l’eau c’est l’eau
    Qui vous sépare
    Et vous laisse à part …

    Voilà, j’ai bon ? On gagne quoi ? 😀

  46. New-York ou Toronto sans hésiter
    Paris, parce que je connais. Londres pour la liberté.
    Pékin, Shanghai, New Delhi… jamais ou alors contrainte et forcée !

  47. Lausanne, très agréable… Un peu mou…
    Bruxelles : une de mes villes préférées, vivantes, marché aux puces tous les jours, convivialité…
    Athènes : soleil, culture, convivialité…
    Marseilles : pardon mais j’ai détesté…

  48. @Bonjour Cigale (quel joli pseudo 🙂

    Je crois que je préfèrerais Lyon que Grenoble, j’aime bien la montagne mais…mais je ne sais pas d’ailleurs, ce sont deux villes que je connais très peu;
    par contre j’y ai des amis, ça c’est bien 🙂

    @salut drNo

    Laurent Voulzy?
    Marie Galante je ne connais pas mais mes parents y séjournent tous les hivers, donc j’ai vu plein de photos…si on me le propose j’y vais tout de suite 🙂

    @salut Bibi

    en fait moi aussi je préfèrerais vivre à la campagne mais en ce moment ce n’est pas au programme…ça viendra 🙂

    @merci strychnine
    moi aussi j’ai peur que Lausanne ce soit un peu mou…
    Bruxelles me plaît mais je n’aime pas le froid
    J’ai toujours eu envie de vivre à Marseille (vu de Nice, Marseille parait une ville très vivante)
    Athènes ce serait une belle expérience.

    bonne journée à toustes

  49. @salut Eric

    J’ai peur d’avoir froid à Lausanne. Mon rêve serait de vivre dans un pays où les radiateurs et les manteaux sont inutiles…Bali par exemple, la température idéale, des gens adorables, souriants.

    Enfin, on verra bien, ce ne sera pas Bali bien sûr mais dans chaque lieu il y a des gens à rencontrer.

    Baci

  50. Pardon d’arriver si tard…

    J’ai vécu dix-huit ans à Strasbourg. J’aimais bien, mais pour des raisons de style de (jeune) vie tout autant que de style de ville. Bien pour le vélo, mais le froid… pédaler par -5° avec des glaçons au bout des cheveux…

    Paris, irremplaçable mais pas commode aux miséreux.

    Je choisis (!) Marseille ET Athènes. Et l’été à Budapest, dont les beautés et les laideurs me déchirent le cœur.

  51. Re-pardon, je n’ai pas dit pourquoi Marseille et Athènes.

    Les mélanges, les facondes, les cultures, les démerdes, les boires et les mangers, les lumières, l’ouverture vers l’Italie, le Maghreb, les Balkans, et ne pas avoir à s’habiller comme un épi de maïs avant de faire un pas dehors. Tout cela est pur fantasme : je n’y suis jamais allée…

  52. J’ai posé cette question souvent en Inde pour n’importe quelle ville indienne. On me répondait presque toujours Chandigarh. Strange is’nt it?

  53. @merci pièce détachée pour ce commentaire sur Strasbourg – les glaçons au bout des cheveux 🙁

    @Marc

    Chandigharh, ville à part dans le paysage indien, mais j’irais bien quand même quelques jours, par curiosité…

    Sinon, ma ville indienne préférée…difficile…Tanjavur, Kumbakunam ou Mahé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.