Italie, entraînement militaire au lycée

Savoir utiliser une arme à feu, crapahuter dans la boue et appartenir à une patrouille, voilà ce que proposent la Gelmini,  Ministre de l’Éducation Nationale  et La Russa, Ministre de la Défense, aux lycéens italiens.
Après avoir  consciencieusement massacré l’école,  le gouvernement Berlusconi veut maintenant y introduire l’armée.

Le programme, intitulé « entraîné pour la vie », est facultatif mais rapportera aux élèves qui le suivront des points de « crédit formatif » entrant dans l’obtention de la « maturità », équivalent du bac.
L’initiative vient de la Lombardie, repaire de la Lega Nord et où a récemment été inaugurée l’école publique d’Adro, entièrement dédiée au culte du parti xénophobe.

Ainsi donc les lycéens apprendront à flinguer au pistolet (à air comprimé précisent, rassurantes, les autorités), à tirer à l’arc,  à grimper-sauter-ramper dans les parcours du combattant et à survivre dans des milieux hostiles. Sous la rubrique « droit et Constitution » ils auront aussi droit à des cours théoriques. Une compétition entre patrouilles de lycéens conclura ce charmant programme!

«Ces activités, explique la Gelmini,cauchemar des enseignants, des élèves et de leurs parents , permettent de rapprocher de manière innovatrice et passionnante le monde de l’école et les forces armées, la protection civile, la croix rouge et les groupes de secouristes volontaires »

Dans le même temps, au nez et à la barbe des normes de sécurité,  le nombre maximum d’élèves par classe est passé de 27 à 35, le temps d’enseignement a été réduit de 11% dans les lycées artistiques, de 17% dans les lycées linguistiques et, dans les instituts techniques et professionnels, 30% des heures de laboratoire se sont volatilisées.

Le but de la manœuvre est clair, former des crétins! Incultes et obéissants donc faciles à gouverner, manipuler, soumettre.

Plus le temps passe plus ma certitude que le sarkozysme s’inspire, se nourrit du berlusconisme, se renforce. Ce qui se met en place en Italie le sera aussi en France dans un proche futur.

On habitue les populations à la perspective de la guerre. On désigne des ennemis extérieurs et intérieurs. On attise la haine. On arme les bras.
Les milices armées se multiplient.

Qui veut la guerre prépare la guerre!

Source et dessin  Informare per Resistere, Vidéo Rai3

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 commentaires sur “Italie, entraînement militaire au lycée”