Démasqués

Comment Patrick, le suiveur des choses, a-t-il deviné la vérité ?
Je ne sais mais elle là, sous vos yeux ébahis.

Et oui, Fabio et moi ne sommes pas seulement deux gentils quinquas férus de voyages, la main sur le cœur et le sourire en bandoulière, toujours prêts à secourir la veuve et l’orphelin.

Soucieux de soulager la misère d’autrui, certes, mais l’arme à la main.

Tremblez, suppôts corrompus des pouvoirs iniques!

Céleste Devi et Don Fabio de la Vega

20 réflexions sur « Démasqués »

  1. @Christine
    bonne remarque!

    je remplace inique par…rien du tout, l’intérêt du pléonasme c’est qu’il sert à enfoncer le clou!

    au cas ou quelqu’un n’aurait pas encore bien compris à qui nous avons à faire

  2. Ah bin ça alors !!! j’étais loin de me douter… ;-))
    N’empêche, la taille de ce fusil… ouah ! ça doit pas rigoler aux réunions du comité de quartier. :-))

  3. Si c’est bien vous, célestissime Céleste, qui tenez un fusil sur la dernière photo, je sens que je reviendrai souvent vous voir. D’autant plus qu’un rapide survol de de votre CV m’a convaincu que nous avions des points communs.

    C’est la première fois que j’entre chez vous, après être passé par REPVBLICAE.

    A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *