Italie, France, une même culture dominante

Ça y est, l’affaire est quasiment entendue, l’infâme « decreto sicurezza »   proposé par le gouvernement Berlusconi est en cours d’approbation à la « Camera« .

En voici les grandes lignes :

Délit de clandestinité : l’étranger qui, violant la loi, « entre ou séjourne sur le territoire italien » sera condamné à une amende allant de 5000 à 10 000 euros.
Emprisonnement à qui loue un bien immobilier à un clandestin : peines allant de 6 mois à 3 ans.
CIE (Centre d’identification et d’expulsion) : le séjour des clandestins dans les centres pourra désormais durer 6 mois.
Taxe pour l’obtention du permis de séjour : le montant n’est pas encore fixé mais il sera compris entre 80 et 200 euros. L’argent obtenu sera destiné à couvrir les frais de rapatriement des migrants irréguliers. Taxe aussi, de 200 euros, pour qui voudra obtenir la citoyenneté italienne. En ce qui concerne les couples mixtes, la citoyenneté ne pourra être accordée au conjoint étranger qu’après un délai de minimum de deux ans après la date du mariage.

Et surtout :

Les enfants nés en Italie d’une mère clandestine ne pourront pas être déclarés sur les registres d’état civil. Ils n’auront pas d’identité. Ils seront invisibles.
Pire encore (
oui, c’est possible), si la mère n’a pas de passeport elle ne pourra même pas reconnaître son enfant qui deviendra immédiatement adoptable.

En plus de ces mesures violemment anti-immigrés, le décret entérine la création de « rondes citoyennes » et propose quelques mesures tape-à-l’œil destinées à faire semblant de lutter contre la mafia.

« Bravo, Bravo ! » crient près de 60% des Italiens !

Et ces Français qui acceptent sans mot dire la politique d’expulsion du gouvernement, les centres de rétention, les discriminations incessantes, que diraient-ils de ces mesures si elles étaient appliquées en France ?

Sur le web, ici et là, les propos racistes, xénophobes, sont affichés en toute décontraction.

Que ce soit chez l’écrivain raté, scribouillard frustré de n’avoir pas baigné dès l’enfance dans la culture bourgeoise, chez la cinquantenaire aigrie qui s’estime déclassée alors qu’elle n’est qu’incompétente, chez le freluquet frais émoulu d’une quelconque école de commerce et qui s’imagine être « rebelle », c’est la même rengaine : la haine de l’autre, la peur de perdre les seules « valeurs » qui les rassurent.
Ces gens-là, leurs béats admirateurs, leurs fidèles lectrices et lecteurs qui, par indifférence, paresse ou lâcheté, minimisent, ignorent les propos racistes, les attaques indignes, les injures, ceux qui se voilent la face et détournent le regard, ne sont pas incultes.

Comme l’écrit, très justement,  Pierre Trevanian :

« (…) s’il n’est pas totalement infondé de caractériser le racisme par l’ignorance, il faut en tout cas préciser que nous n’avons pas affaire à de la simple ignorance, mais plutôt à cette double ignorance  dont parlait Socrate: l’ignorance ignorante d’elle-même, l’ignorance redoublée par l’illusion de détenir un savoir. »

« (…) le cas du racisme antimusulman est particulièrement éclairant : mon étude des sondages d’opinion sur « le voile à l’école » m’a permis d’établir que la phobie à l’égard des filles voilées était beaucoup plus développée dans les franges dites « cultivées » de la population (lectrices de livres et de magazines, spectatrices de « débats de société » dans lesquels se transmet, sous des formes sublimées et distinguées, le nouveau sens commun islamophobe) que dans des franges plus « incultes » – ou baignant du moins dans une autre culture. »

En Italie, comme en France, la culture dominante est « fondamentalement raciste », colonialiste.
Tellement imbue d’elle-même qu’elle en est devenue inhumaine.

A lire sur l’Italie (en français), l’excellent blog Aglio E Cipolla

96 réflexions sur « Italie, France, une même culture dominante »

  1. @Salut Jean

    Le Vatican est très critique par rapport à ce décret sécurité.
    La lega a le vent en poupe et Berlusconi est en campagne électorale.

    berk 🙁

  2. @salut Fauvette

    dans le détail c’est un peu moins de 60%
    58% sont favorables au délit de clandestinité
    54% pour le renvoi dans les pays d’origine
    (sondages diffusés hier à la télé dans l’émission Ballaro)
    En ce qui concerne les naissances je n’ai pas vu de sondages, je sais que beaucoup d’ Italiens y sont opposés, mais je ne suis pas sûre qu’ils soient majoritaires.

  3. Quand on vit dans la haine de l’autre, c’est qu’on est déjà mort.
    Toutes ces mesures font froid dans le dos.
    Et entre les deux pitres, il y a surenchère dans l’ignominie.
    Comment avons-nous pu en arriver là? Quelles valeurs allons-nous laisser aux générations suivantes?
    « … L’ignorance ignorante d’elle-même, l’ignorance redoublée par l’illusion de détenir un savoir »: absolument!

  4. @emcee

     » Quelles valeurs allons-nous laisser aux générations suivantes? »

    C’est bien la question.

    @v.

    Grazie 🙂

    mi dispiace, domani non riesco a venire.

    je t’embrasse

  5. Je crains, hélas, qu’en France le pourcentage soit identique.
    « Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles » ai-je lu sur des pancartes ça et là dans des manifestations…Mais l’apathie est reine depuis un certain temps, et ceux qui osent aujourd’hui approuver ouvertement ce genre de lois sont très bruyants. Plus que décomplexés ils plastronnent. Quand le peuple se réveillera t-il ?
    L’ego et la frustration macchiavéliquement manipulés auront raison de l’humanité…
    Rejeter l’autre c’est creuser notre tombe.

  6. Je ne constate pas une hostilité aussi massive en France. Je fais parfois signer sur le marché des pétitions de soutien à des étrangers menacés (RESF, Amoureux au Ban public), et je rencontre peu de réactions vraiment hostiles. Au contraire, beaucoup de gens signent, et accompagnent leur signature de réflexions ou de témoignages favorables.

    Par contre, il est clair que ce gouvernement cherche à nous avoir à l’usure, avec des lois en cascade, des mensonges éhontés, des tracasseries toujours nouvelles, des garde à vue, des procès.

  7. @ jardin : Nous ne devons pas vivre dans le même département alors…J’ai fait signer des pétitions pour France Palestine et RESF et beaucoup qui auraient, avant, passé leur chemin sans rien dire s’ils n’étaient pas d’accord, disent ouvertement ce qu’ils pensent aujourd’hui. Et ce n’est pas joli ! Il est vrai que je suis à la campagne. Autre exemple, une maire ayant accepté un jumelage avec un camp palestinien il y a quelques années, refuse absolument d’afficher ledit jumelage avec le panneau du village pour ménager ses électeurs. Lesquels ne sont même pas au courant de cette alliance !

  8. Je bosse dans le grand BTP, (TGV, barage, ect…), les 3/4 de nos ouvriers sont d’origine étrangère et cela se passe plutôt bien, de Julien à Ahmed en passant par Ivan…
    Quand les gens se connaissent, ils s’évaluent sur d’autres critères que la peau ou la religion .
    En ce sens Trevanian parle fort justement, dans les boulots un peu rude la galère se partage sans différences …
    J’ai le sentiment qu’on « intellectualise » le racisme par le haut pour diviser en bas.

  9. Salut,
    Moi aussi, je fais signer des pétitions sur les immigrés et distribue régulièrement des tracts.
    On ne peut pas dire que cela a vraiment empiré … parce que c’était déjà bien bas du front avant.

    Quant aux cercles de silence, qui dénoncent les CRA, ils sont actuellement investis un peu partout en France par des groupuscules d’extrême-droite qui viennent brailler avec un mégaphone soit à l’intérieur du cercle, soit juste à côté.

    Je suis d’accord, yelrah, le capitalisme a besoin pour prospérer de diviser la base et désigner des boucs-émissaires. Quoi de plus facile que de trier par la couleur de la peau ou l’origine.

    Aux US, les Noirs et les Latinos (immigrés ou pas) ont ainsi été divisés et mis dos à dos, et c’est pour cela qu’il n’y pas de conscience de classe, ni d’unité possible.
    C’est flagrant à l’heure actuelle où la classe ouvrière ne parvient pas à s’organiser malgré les coups de boutoir qu’elle subit.

    Et donc, les élites instrumentalisent le racisme pour conserver le pouvoir. Relayées en cela par les idiots utiles. Ceux qui se font peur et qui ne perdent pas une occasion de la transmettre.

  10. L’histoire a tendance à yoyoter : impuissants à juguler la crise qu’ils ont pourtant favorisé, les gouvernements proposent une fois de plus des bouc-émissaires sur lesquels la population va pouvoir répandre toutes ses frustrations.

  11. Bravo,bravo pensent certains français.
    Quarante ans que ça dure, il ne faut pas oublier les grèves de la faim des sans papiers en 1972 à Valence et les années plus tard un peu partout en France.
    Maintenant, ils sont fermés en centre de détention,mon gendre a fait ces trente et un jours en 2006 !

  12. @ monolecte, je ne sais pas s’ils sont « impuissants » ou plutôt, s’ils ne se nourrissent pas des crises et des guerres, justement, pour gagner encore plus de terrain.
    Tant qu’ils gagnent ils jouent (Il n’y a qu’à voir les primes qui ont été distribuées sans pudeur aux cadres d’entreprise, alors qu’ils venaient faire la quête auprès des pouvoirs publics par ailleurs).
    Jusqu’au jour où ils auront tout fait exploser.

  13. Il y a plus de 70 ans que tout a explosé…
    Depuis…
    On court au milieu des jardins en fleurs…tout va bien…les palissades sont à la bonne hauteur

  14. Je lisais tranquillement cet excellent article, puis voit lien 1 lien, puis 1 deuxième lien, puis le compliment final… 🙂 Je suis flatté. J’allais moi-même vous le faire et vous dire que je vous mets en lien sur le mien (article d’aujourd’hui et links fixes en bas à droit)… à très bientôt, a&c

  15. Merci Céleste, il faut alerter, il faut répéter, se battre et se révolter contre cette chasse à l’homme dans toute l’Europe.

    A la fin de ce lien, un magistrat raconte qu’un juge s’est retrouvé face à une petite fille de cinq ans, je vous laisse découvrir ses commentaires.

    L’inacceptable est quasi entré dans la norme des pays :

    http://www.youtube.com/watch?v=LbvcpB5WPfo

  16. Evidemment , il y des réactions outrées des pseudo-intello-bobo-gaucho associés à une nébuleuses d’officines dont le fonds commerciaux sont justement l’exploitation et la médiatisation de la manne immigrationniste qui importe sur notre continent des miséreux dans leurs pays qui deviendront des miséreux dans les notres avec en plus le risque maximal de terminer esclave ( parce que les employés clandestins sont de véritables esclaves des temps modernes ).

    En faisant un travail de sape et en présentant l’Europe comme un jardin d’Eden où tout est beau, bon et gratuit en sonnant la corne d’abondance en projetant le mirroir aux alouettes d’une Europe riche, généreuse et inépuisable, les soutiens de l’immigrationisme portent atteinte à la survie même de l’Europe telle que nous la connaissons ou plutôt celle que nos parents ont connus…

    Berlusconi affirme que 76 % des italiens sont derrière lui et en France il suffirait d’un sondage, pas bidonné of course, pour obtenir un résultat semblable. L’Italie est l’un des rares pays européen à avoir pris véritablement conscience du danger de l’immigration.

  17. @ Pierre:
    Vous écrivez vous-mêmes l’énormité qui résume cette stratégie uniquement propagandiste, électorale:
    « Berlusconi affirme que 76 % des italiens sont derrière »
    Je vais vous les publier moi, les « vrais sondages » (allez, +/- 2% comme d’habitude), aujourd’hui. Ils sortent mais personne ne le dit.

    @Agathe:
    et justement comme vous dîtes:
    « il faut alerter, il faut répéter, se battre et se révolter » et sur tous les fronts.

    a&c
    http://www.aglioecipolla.wordpress.com

  18. @Pierre
    Vous avez tout résumer là:
    « Berlusconi affirme que 76 % des italiens sont derrière lui et en France il suffirait d’un sondage, pas bidonné of course, pour obtenir un résultat semblable. »
    C’est FAUX, Berlusconi n’a pas 76% des italiens derrière lui. Aujourd’hui je publierai un résumé des (E-N-F-I-N) quelques chifrres à peine parus. 75, 76, 77% ce sont des chiffres SANS AUCUNE VALEUR, c’est de la propagande électorale, comme le décret de loi sur la Sécurité (ce qui est encore plus grave, GRAVISSIME): C’est Berlusconi qui les fait ces chiffres. POINT BARRE.

    Comme dit par
    @Agathe « l faut répéter, se battre et se révolter (…) » et sur tous les fronts: oui

    http://www.aglioecipolla.wordpress.com

  19. @ Pierre / Il te faut faire des phrases bien tordues pour tenter de masquer ta haine. Dis moi, quand tu étais petit y ‘en a « un » qui t’a volé ton quatre heure ou quoi? Je dis « un » car en fait on ne sait pas trop de qui tu parles…

  20. “la cinquantenaire aigrie qui s’estime déclassée alors qu’elle n’est qu’incompétente » … T’as pas pu t’empêcher, hein 😀

  21. « les soutiens de l’immigrationisme portent atteinte à la survie même de l’Europe telle que nous la connaissons ou plutôt celle que nos parents ont connus… »

    C’est plutôt une bonne nouvelle, non ? Métissons-nous…

  22. @évidemment je suis en total désaccord avec ce qu’a écrit Pierre !

    pas grand chose à ajouter aux réponses que vous lui avez faites…

    je note dans son discours cet espèce d’alibi poisseux:

    « parce que les employés clandestins sont de véritables esclaves des temps modernes »

    souvent utilisé pour justifier le rejet de l’étranger, en gros si nous ne voulons pas de lui, c’est pour son bien!

    perfide, pervers même, bien dans la rhétorique réactionnaire.

    @pescade
    tu as pensé à quelqu’un peut-être 🙂

    @christine 🙂
    yeees!

  23. Je vous lis régulièrement mais je n’ai jamais laissé de commentaires jusqu’à présent, mais là les bras m’en tombent !

    Les parlementaires italiens vont voter ça ? Je suis à la fois effondrée et indignée.

    Merci en tout cas pour votre blog en général et pour cette info qui devrait nous rendre plus vigilant.

  24. @Aglio E cipolla

    Merci pour le lien, très intéressant

    @Bonjour Isabelle et merci à vous 🙂

    « Les parlementaires italiens vont voter ça ? »
    oui 🙁

    et nous devons effectivement être très vigilants, mine de rien, le pire arrive vite.
    on n’y croit pas, on regarde ailleurs, on se laisse aller le nez en l’air et hop, le fascisme se pointe.
    en temps de crise, les risques sont multipliés.

  25. Les « soutiens de l’immigrationisme »: n’importe quoi!

    Les soutiens de l’immigrationnisme », comme vous dites, ce sont les capitalistes qui se servent des immigrés pour faire davantage de profits et pour pouvoir les jeter comme des kleenex quand ils n’en ont plus besoin, contrairement aux citoyens, qu’ils sont obligés de garder.

    D’autre part, si l’Europe ne pillait pas les pays pauvres (voir, par exemple, l’abondance des ressources naturelles de la RDC, pourtant un des pays les plus pauvres de la Planète, où des millions de personnes ont été tuées ou chassées de leurs terres, où les femmes ont subi des atrocités, avec des chefs de guerre armés et financés par l’USeurope), les personnes dans la misère ne viendraient pas là où on fait étalage de richesses qui ne nous appartiennent pas de droit.

    Elle resteraient tranquillement chez elles, exploiteraient et transformeraient les minerais qu’elles vendraient à prix d’or aux élites européennes.

    Quelle ignorance de croire (ou quelle indécence de propager l’idée) que l’Europe est auto-suffisante et qu’elle n’est pas responsable de la misère des autres!

    Quant à l’Italie, il n’y a pas si longtemps que cela, elle importait des immigrés (qui étaient plutôt bien accueillis parce qu’ils participaient à la prospérité du pays), ce qui était une nouveauté puisque l’Italie était traditionnellement un pays d’émigration – on sait, d’ailleurs comment ils étaient accueillis en France, les « macaronis »; pour autant, ils sont restés et n’ont pas ruiné le pays. Bizarre, non?

    Mais l’UE a décidé qu’il fallait fermer la porte aux Africains pour prendre les immigrés dans son propre vivier, qu’elle s’était créé en instituant une Europe à deux vitesses.
    Avec la crise, ceux-là sont aujourd’hui également priés de retourner d’où ils viennent.

    Il faut se renseigner un peu, si on ne veut pas se ridiculiser en répétant les contrevérités grâce auxquelles prospèrent les élites.

  26. @ Céleste, 31, répondant à Pierre, 22:

    “parce que les employés clandestins sont de véritables esclaves des temps modernes”

    L’alibi est d’autant plus poisseux que c’est précisément PARCE QUE des lois barbares les ont rejetés dans la clandestinité qu’ils sont devenus des esclaves.

  27. Ne vous inquitez pas,bienvenus en France..à peine arrivé qu’ils ont déjà tout les services sociaux à leurs pieds.Encore de futurs occupants d’Eglises, encore des dizaines de milliers d’incompris.Pourquoi se priveraient-ils puisque Sarkosy et sa clique leurs ouvrent les bras.Et puis les Français payeront un peu plus d’impôts pour leurs offrirs le charme de la France.Priorité emplois pour eux, leurs inscriptions à l’anpe-pole chomage est déjà prévu.

  28. Pfffff raciste ET ignorant !

    Vous pourriez au moins vous appuyez sur des coûts existant, tiens celui des retours forcés : police (partout, justice nulle part), des charters et autres places en avion, des jolis voyages des flics accompagnant… Ça, c’est gaspillé mes impôts !

  29. Je soumet,d’ailleurs à votre réflexion ce constat“Comme actuellement la courbe démographique est plate – les départs en retraite égalent aux entrées sur le marché du travail -, toute perte d’emploi équivaut à de la croissance du chômage à l’état pur.”

    Traduction :

    Comme actuellement l’immigration-invasion est massive – les départs en retraite égalent aux entrées sur le marché du travail, dont une forte proportion d’immigrés ou de descendants d’immigrés – toute immigration d’une personne supplémentaire équivaut à de la croissance du chômage à l’état pur. CQFD

  30. @ Pierre/ Bon alors je vois bien que tu as des soucis…si si…je sens bien . Tu as peur des envahisseurs et tout ça…Bon y a quelques temps tu avais peur des gars du village voisin qui mataient ta cousine et tous avec des idées tordues …je comprends.Après y a eu les boches , les polaks, les ritals, les portos ….je ne sais plus d’autres encore… Tous ils voulaient non seulement le cul de ta cousine mais bouffer ton pain en plus. Je comprends que c’était abuser de l’hospitalité qdm.Ils voulaient envahir ton pays…(n’importe quoi tu avoueras:) Bon maintenant y’a les rebeus et les blacks qui s’y mettent…Ils veulent l’Europe, p’tain on va pas s’en sortir…certain qu’après les chinetoques vont se rappliquer …vision d’apocalypse non?
    Bon alors c’est pas grave en fait …et puis hein on s’en tape…c’est quoi ça « mon pays » …la terre de mes ancêtres…patin coufin…tu vois bien pas de quoi se rendre malade. Tu vois bien l’évolution non? Ben oui un seul pays pour tout le monde. Tu pensais quoi que tout le monde allait rester au village? Ben non …et une fois qu’il y en a eu un qui à dit je vais voir ailleurs…ben voilà…et même sur la lune…Alors c’est aussi bien comme ça non? Tu vas pas rester derrière ta meurtrière à tirer sur tout ce qui pointe son nez.
    Dans quelques temps, les enfants, au lieu de jouer au jeu débile du Monopoly ( ouinn j ‘veux un hotel…) joueront à un jeu bcp plus rigolo : « Yakoid’dans »
    Je t’explique: les enfants assis en rond, un désigné au sort,les autres devront deviner ses origines, le « yakoid’dans  » Bien entendu plus on pourra deviner d’origines plus y’a de rigolade.Rigolo non?
    Bon écoute Pierre pas la peine de te rendre malade, on n’en parle plus de cette histoire d’envahisseurs et tout ça .C’est pas grave …et puis on dit que les martiennes…j’ten dis pas plus,mais j’attends avec impatience 🙂
    Fini les méchancetés?
    Promis?

  31. Bon, pas eu le temps jusqu’aujour d’hui, mais on dirait qu’ils font la course, non, en Italie ou ici, à coups d’arrêtés, (tiens, ça porte bien son nom,…arrêté…!!),, de décrets, de lois, d’amendements…! Ils repoussent l’envahisseur basané…!

    Jamais plus loin que Poitiers, vers chez Ségo, qui s’excuse d’ailleurs…!!, où Charles Martel himself, repoussa des hordes d’enturbannés, en 752, ou dans ces eaux là…Il a bien fait, le bougre, sinon, des bougnouls, y’en aurait à foison, du côté du 93 ou dans ces coins là,(je reviendrai, sur le mot « bougnoul », si besoin est…!).

    Est-ce qu’on replonge dans un fascisme décomplexé, comme le soutient la droite française et son chef de file, concommitament « prez de la rép »…ou, est-ce qu’on n’en est jamais sorti, depuis 1945..! Je me demande…!! Je me demande…!

    C’est qui Pierre…!?

  32. L’Italie est en train de se doter d’une législation sur l’immigration qui agite la petite sphère xénophile européenne. Le fascisme serait-il revenu ?comme vous dites, pourtant, rien de révolutionnaire n’est prévu dans le texte préélectoral transalpin.

    « Toutes les dispositions sont parfaitement conformes aux règles de Bruxelles » se rassure le Monde, journal officiel de la bien-pensance française. En clair, par ce brevet de conformité européenne, il faut comprendre que l’Italie n’a pas outrepassé le cadre légal déterminé par le pacte sur l’immigration.

    En prolongeant le raisonnement, l’exemple italien nous montre que le pacte sur l’immigration que Nicolas Sarkozy a fait adopter les 15/16 octobre 2008 pendant sa présidence européenne n’a pas été conçu comme un moyen de lutte contre l’immigration; il a été prévu dès l’origine et fonctionne aujourd’hui comme un outil juridique pour empêcher les états d’aller trop loin dans le contrôle de l’immigration.Il est comique de lire vos commentaires de vierges éffarouchées.

  33. J’en ai justement dit un mot ce matin sur mon blog : mais, en France, on ne peut pas dire que cela ait provoqué un tollé !

    Un aperçu de ce que M. Besson va pouvoir mettre en place un de ces quatre ? Après le modèle américain, le modèle italien ?

    Berlusconi : oui, ça rime fâcheusement avec un homme politique italien qui finit sa carrière la tête en bas.

  34. @toustes

    belle discussion…

    Pierre, ici vos arguments ne font pas mouche, à votre place je relirais l’excellent com de @Dom (43) et je me retirerais…

    @vincenzo
    Grazie per le parole del filosofo 🙂

  35. l’éternité ! voila l’ennemie ( la pocaontas aussi sans le savoir) , ces mesures sont provisoires , elles relevent du bien public , ce qui n’est pas à négliger , sinon , démocratiquement , la démocratie directe risque d’etre le pire chaudron de sorciere depuis le melting pot !!!!

  36. Céleste, toute l’énergie que tu mets à expliquer, à dénoncer, à crier même, me touche. Mais c’est pour l’information que je te remercie, encore une fois. (L’information est en faible part dans les blogs ou forums où on débat, et généralement vite recouverte par ce sport généralisé de la prose de bec – je laisse le lapsus – je veux dire prise de bec, de la diatribe et de l’insulte). Donc : le gouvernement italien utilise la voie du décret pour imposer sa politique anti-immigration. Que peut-on faire quand on fait partie de la minorité qui n’est pas d’accord ? Je pense qu’il y a beaucoup à faire mais que ce n’est pas si évident que cela. Il ne suffit pas de gueuler et de s’en prendre les uns aux autres. Nous sommes en général fort ignorants de l’Histoire comme de la réalité présente, et tout passe en effet par l’information. Il faut la patience d’informer et la patience d’apprendre, de se cultiver, d’éduquer. Ça sera très long, à voir le manque de curiosité des gens. Ceux qui nous gouvernent sont en fait portés par une énorme culture (une culture du pouvoir).
    Il y a tant de choses à faire, autant de voies que d’individus, des voies immenses à parcourir pour aller vers un peu moins d’ignorance, un peu plus de prudence aussi.
    Et merci pour les liens.
    Je voulais d’abord réagir à l’article de Céleste, je vais lire les commentaires à présent (merci à tous).

  37. @gongoro

    « la démocratie directe risque d’etre le pire chaudron de sorciere depuis le melting pot !!!! »

    Je pense aussi que nous sommes confrontés aux limites de la démocratie tout au moins telle qu’elle est pratiquée.

    @Gaspard

    Merci infiniment pour ce com 🙂
    Je le reçois comme un encouragement à continuer, à ne pas baisser les bras face aux moqueries incessantes et stériles que provoquent, chez certain(e)s mes écrits.

    Je suis moi aussi convaincue qu’il faut informer, sans relâche, dénoncer l’inacceptable, tenter de faire comprendre pourquoi nous devons fermement nous opposer à des mesures indignes, inhumaines.

    Et puis témoigner, débattre, réfléchir ensemble.

    Car effectivement, » il ne suffit pas de gueuler et de s’en prendre les uns aux autres. »

    L’humanité traverse une phase extrêmement difficile, sa survie est en danger et nous ne pouvons pas nous fier à ceux qui en ont pris les rênes.

    C’est donc à nous toustes qu’incombe la tâche de réagir, par la parole, par les actes.

    Lentement, à petits pas.

    Ensemble les gouttes d’eau forment des océans.

    Et perdre cette fichue habitude d’attendre toujours des autres, ou d’un autre à qui on attribue un rôle de sauveur quasiment « divin », la résolution des problèmes.

    Les anciens hopis terminaient leurs messages par cette phrase:

    « Nous sommes ceux que nous attendions »

  38. Et ..récemment … qu’est ce qu’on a fait de bien , nous ?

    A chaque fois que je vais en Italie du Nord , j’ai l’impression de revivre , un vrai peuple , des gens souriants , sympas et bien habillés , des commerces , des belles choses dans les magasins , des femmes splendides , des rues propres , pas de tags , pas de ratamars , des monuments entretenus , une présence policiere discrete mais efficace , la nuit des bars sans bastons et meme des fetes pour un oui ou pour un non sans que ça dégenere , des restos par dizaines tous délicieux …Vous avez vu la gueule de la France ?

  39. celeste je te decouvre, je n’ai pas lus tous tes articles, mais une chose est certaine, rediger un blog et en assumer le contenu t’autorise a exige des commentaires respectueux!! le contraire serait etonant!
    pour coller un peu au sujet, l’italie ne peut pas se couper du reste du monde, mais elle ne peut pas ignorer les fleaux qui la guete ! ce monde par en sucette et chaque pays fait des choix qui n’empecheront pas ce monde d’aimer les sucettes!
    CQFD en toute modestie

  40. « En plus de ces mesures violemment anti-immigrés »

    Mesures anti-clandestins. Faudrait voir à pas pousser mémé dans les orties.

  41. @je passe rapidement sur le com du patriote qui n’a pas pu résister à l’envie d’écrire une de ces niaiseries réacs dont il a le secret.

    peut-être ne connait-il de l’Italie que Varese ou Como (les deux en plein territoire de la lega nord, la Padania là où l’étranger est ouvertement discriminé et où les industries agro alimentaires sont en train de créer un taux de pollution de la terre, de l’eau et de l’air absolument effarant) …à Bari ou à Naples, la réalité est très différente de ces clichés.

    Je note au passage la petite touche sexiste:
     » des belles choses dans les magasins , des femmes splendides , des rues propres  »

    ce passage spontané de « choses » à « femmes » en dit long sur la mentalité de l’auteur de ce com.

    bref!
    inutile de s’attarder!

    @eric2
    oui, ce monde part en sucette, sur ça nous sommes bien d’accord!

    @max
    j’insiste, mesures anti-immigrés.
    Il devient de plus en plus difficile d’obtenir un visa en Italie et certains politiques sont fortement opposés à l’immigration.

  42. je suis contre l’immigration: pour aider les peuples à rester CHEZ EUX, avec leur culture et leur famille et amis.
    cela evite la concurrence de la main d’oeuvre
    cela évite à des gens trop différents d’être obligés de se cotoyer; c’est humain. aimez-vous tout le monde Vous? ouvrez-vous votre sweet home à tous les vents?
    eh bien je pense qu’un VRAI pays et non ce qu’est devenue cette pauvre France : (la Bretagne a été plus protégée, toute l’élite traditionelle est là-bas dinard, belle ile etc..etc..) les people comme modèles de réussite sociale, traditions populaires HS (contrairement à l’Italie qui en conserve de belles et de solides », en France, 1000 mac donald , 340 en Italie; alors je dis les italiens ONT LE DROIT DE REFUSER LES IMMIGRES. COMME ILS ONT REFUSE LES OGM PAR 3 MILLION DE SIGNATURES .Ce n’est pas pour autant qu’ils sont racistes; par contre imposer oui cela pourra entrainer des heurts! tant mieux dira l’élite: les peules se détruisent les uns les autres. je répète AIDONS LES IMMIGRES A RESTER CHZ EUX ET AIDONS-LES A SE DEFAIRE DE LEURS ELITES CORROMPUES.
    Sans compter que bonjour tous les salopards mafieux d’albanai, ce ne sont pas des tendres, prenez en chez vous chère madame, qui viennent faire leurs sales coups. Maintenant ATTENTON je n’ai pas dit que TOUS les albanais sont ainsi .

  43. @marthe

    merci de votre passage, j’ai compris votre message, je ne le partage absolument pas mais il est très représentatif d’un certain type de discours.

  44. eh bien, moi, ce genre de phrase « cela évite à des gens trop différents d’être obligés de se côtoyer; c’est humain » me fait gerber.
    Et le reste à l’avenant.
    Quand on pense que quand on va dans les pays étrangers avec ces gens « différents », on est accueilli-es avec gentillesse et courtoisie, on se demande bien pourquoi.
    Le monde occidental, c’est la lie de l’humanité.
    Avec si peu de cerveau et autant de haine, on se pense supérieur aux autres. quelle arrogance!
    Quant aux élites corrompues, pas besoin d’aller bien loin non plus. Et c’est de pire en pire!

  45. non mais du calme! du calme! du calme! je ne vous parle pas d’accueillir les voyageurs de passage, sur ce plan là d’ailleurs aussi l(italie a des leçon sà donner p

  46. @Marthe

    Ce que vous écrivez est très clair et en parfaite inadéquation avec les idées que je partage avec emcee et beaucoup d’autres.

    Par contre je me demande si vous vous avez bien compris que je trouve vos propos sont choquants, que je les désapprouve et que je n’ai pas envie d’en discuter avec vous.

  47. non mais du calme! du calme! du calme! je ne vous parle pas d’accueillir les voyageurs de passage, sur ce plan là d’ailleurs aussi l’italie a des leçon à donner aux français qui sont considérés comme un des peuples les moins hospitaliers, et je ne vous parle pas de la légendaire hospitalité arabe. chaque peuple a développé de formidables richesses, que celles-ci soient préservées, voilà ce que je pense profondèment, cela n’exclut aucunement la compassion et la solidarité que nous devons avoir les uns envers les autres; mais je regrette la règle de base c’est chacun chez soi et à sa manière; aussi ai-je applaudi des 2 mains chavez qui a bouté le Yankee de chez lui, avec le grand MONSANTO et ses 150 000 hectares de mais ogm qu’il s’apprêtait à planter fuero! bravo: il a raison. OK pour échanges, voyages, et SURTOUT STOP A L’EXPLOITATION DE LA RICHESSE DES AUTRES! OBLIGES ENSUITE DE S’exiler! çà vous plairait vous de quitter votre pays car vous crevez la dalle? et de crever la dalle parce que des prédateurs auquels votre idéologie « fait le lit » vient voler les ressources de VOTRE pays. là où je suis né, là où mes ancêtres sont nés: si on enlève cette richesse de base à l’humanité: ce sera l’enfer sur la terre: hommes sans racines, zombifiées par la technoscience; attention à votre philosophie et regardez plus loin que çà.

  48. 1) Je me calmerai SI JE VEUX, mais ce ne sont pas vos propos qui peuvent me ramener à la sérénité.
    2) Vous dites n’importe quoi.

  49. @emcee

    « Vous dites n’importe quoi. »

    ou plus exactement sous une espèce de vernis humanitaire marthe tient le discours anti immigration actuellement tenu par les réacs aveugles et égoïstes de tous bords, clichés garantis!

  50. j’aime le caffe con pana romain (1 euro pour cette merveille, 2, 50 pour un café degeu ici) et j’aime aussi le thé vert à la menthe de marakech et j’aime aussi le bayley et le vin de tokay: bref la diversite de notre humanité, et je vous laisse aussi fredonner toutes ces musiques africaines, bulgares, anglaises, italiennes , la liste est longue et chacun a pu développer SON AME et merci à cette diversité qui a été rendu possible , comme au sein d’une famille où les enfants ont pu grandir et se trouver; bon j’ai compris votre profond dogmatisme et je n’aurais un débat sur le fond mais sur l’idéologie, ma foi c’est pas grave; longue vie à l’italie, celle qui a tant amené à l’humainté son art, son amour de la beauté, sa douceur et son humanité profonde elle est un berceau de notre humanité tout comme notre autre mère l’Afrique que des prédateurs sont en train de mettre en coupe réglée notamment par l’achat massif de terres. Que vont faire les africains? pas grave, ils viendront battre la semelle ici dans le froid du temps et des coeurs; ah non j’oubliais vous allez vous en occuper!

  51. C’est fou quand même, la nouvelle extrême-droite. Y’a des textes qu’on pourrait écrire : halte au pillage des richesses des pays pauvres et à l’exploitation, que personne ne soit obligé de se déplacer à cause de la pauvreté…

    C’est juste la conclusion qui change : la liberté pour chacun-e de se déplacer et de s’installer où bon lui semble vs la liberté de rester rigoureusement chez soi (« la Palestine aux Palestiniens » légitimant alors « la Bourgogne aux Escargots »)

  52. Tout à fait: les ressources des pays pauvres doivent être restituées aux populations.
    Et dans ce cas, le problème de l’immigration serait réglé. Et je doute, hélas, que les Africains ou les Asiatiques choisissent encore comme destination un pays comme la France peuplé de vieux de tous âges, acariâtres, repliés sur eux-mêmes et racistes.

  53. @ agathe/ »chacun a pu développer SON AME »

    Moi j’ai pas d’âme, je galope partout et j’me mélange comme un gros salopiot…enfin à l’occasion.

    J’aime le « il faut les aider chez eux »
    Après y’a  » pourquoi je donnerais aux étrangers y’a bien assez de malheureux à aider « chez nous »
    Pour finir  » Je donne pas aux assoc’s ils mettent tout dans leurs poches « 

  54. bon je vois que c’est toujours le même prêt à penser; d’abord moi j’ai horreur du mot « HUMANITAIRE » je déteste ce mot je préfère humain tout bêtement; après faut pas tout confondre, bien sur que n’importe qui doit pouvoir aller vivre où il veut; faut quand meme voir qu’en général ce genre de choix est le fait de gens « riches », ce n’est pas le petit paysan du fin fond du pérou qui va venir habiter par chez vous par caprice, comme vous qui m’avez l’air d’une bonne bande de bobos sans problèmes notables d’insertion, et vous pour le coup vous ne devez certainement pas savoir ce que c’est d’être OBLIGE d’aller chercher sa pitance loin de chez soi, en laisant femme et enfants, vous étes mariés vous non? eh bien demian une crise économique va vous jeter sur les routes du départ, seul, car vous avez pas les sous pour tout le monde, (ce n’est pas l’immigration à la Jolie-PItt) : c’est chouette non? vous étes pas contents?

  55. @marthe

    c’est la première fois que vous intervenez sur ce blog, vous ne nous connaissez pas mais néanmoins vous collez des étiquettes.

    que savez-vous de nous?
    rien

    et pourtant vous extrapolez, vous tirez des conclusions, vous tentez l’ironie.

    c’est bien vain, tout ça!

  56. (…) À cela s’ajoute, en France, le travail féroce et séculaire d’individualisation par un pouvoir d’État qui note, compare, discipline et sépare ses sujets dès le plus jeune âge, qui broie par instinct les solidarités qui lui échappent afin que ne reste que la citoyenneté, la pure appartenance, fantasmatique, à la République. Le Français est plus que tout autre le dépossédé, le misérable. Sa haine de l’étranger se fond avec sa haine de soi comme étranger. Sa jalousie mêlée d’effroi pour les « cités » ne dit que son ressentiment pour tout ce qu’il a perdu. Il ne peut s’empêcher d’envier ces quartiers dits de « relégation » où persistent encore un peu d’une vie commune, quelques liens entre les êtres, quelques solidarités non étatiques, une économie informelle, une organisation qui ne s’est pas encore détachée de ceux qui s’organisent. Nous en sommes arrivés à ce point de privation où la seule façon de se sentir Français est de pester contre les immigrés, contre ceux qui sont plus visiblement des étrangers comme moi. Les immigrés tiennent dans ce pays une curieuse position de souveraineté : s’ils n’étaient pas là, les Français n’existeraient peut-être plus.
    L’insurrection qui vient. ( collectif anonyme )
    http://rebellyon.info/article5710.html

  57. je peux vous en dire autant puisque sous le prétexte que je sois contre l’immigration vous me rangez dans la case « raciste ». puisque vous parlez de solidarité habitez vous avec les pauvres misérables « Sa haine de l’étranger se fond avec sa haine de soi comme étranger. Sa jalousie mêlée d’effroi pour les « cités » ne dit que son ressentiment pour tout ce qu’il a perdu.  » On confond TOUT! cela m’étonnerait! Et je précise que j’ai été immigré, ici. avec mes parents. mais il est vrai que ceux-ci se sont tenus correctement sans impérialisme à rebours , il est vrai aussi que la période était florissante sur le plan de l’économie; je vous suggère d’aller voir ce film « let’s make money » . J’ai compris à quel point il était de l’intérêt du grand capital de prôner l’immigration; un responsable honnète du BUrkina faso nous dit: s’ ils continuent à nous payer comme çà (une misère) pour ramasser le coton (avec femmes et enfants ), qu’ensuite ils vont vendre pas cher dans d’autres marchés..eh bien on va venir chez vous parce que nous on n’en peut plus de cette misère. Attention de ne pas faire le lit de tout ces exploiteurs; je réclame: l’aide aux pays du tiers monde , l’annulation de la dette au fmi , la nationalisation des ressources locales et le foutage de coup de pied au cul des multinationales; et la destitution des élites locales corrompues par le FRIC. ah, mais tout çà , c’est utopie. Dans ce cas je ne vois pas pourquoi ce sont aux peuples à payer les pots cassés de ces scandaleuses politiques qui mènent à ces gens bourrés de fortune qui vivent dans des villas hyper luxe avec miradors et fusils pour écarter les pauvres; moi c’est çà qui me dégoute.

  58. @ Marthe :
    Je ne crois pas vous avoir traitée de quoi que soit…
    J’ai juste posé une analyse que je trouve pertinente face à votre avis. C’est mon avis . Juste mon avis. Rien d’autre.
    S’il vous dégoûte j’en suis désolée.

  59. @ marthe/ Et si tu ouvrais un blog à toi …comme je vois que tu aimes bien écrire…ce serait bien non ? Tu pourrais y exprimer toutes tes idées et discuter avec des nouveaux amis …tout ça tout ça…Non ? Parce que là c’est pas le gros succès non? C’est plein de bobos pétés de tunes 🙂 Ils comprennent rien à rien…

  60. @Aédia

    merci pour le lien, effectivement une analyse très intéressante

    @marthe

    je plussoie la proposition de Dom 🙂

    pour tout dire je suis lasse de lire les arguments que vous alignez, bien sûr qu’être contraint à l’immigration est une grande tristesse, un drame humain…surtout quand on arrive dans un pays de morts-vivants égoïstes et méprisants qui vous rejette, vous contraint à la clandestinité et peut à tout moment envoyer ses sbires chercher vos enfants à l’école maternelle pour les flanquer avec vous dans un avion.

    mais je ne crois pas que nous puissions combattre les exactions des élites néos libérales en bavassant sur les blogs, on peut par contre dénoncer leurs agissements et essayer d’éveiller les consciences, d’attirer l’attention sur l’inacceptable.

    aider les sans papiers, apporter un peu de chaleur et de solidarité, on peut, choisir le bon bulletin de vote, on peut aussi.

  61. evidemment, une fois que ces pauvres gens sont là il faut les aider, mais en aucun cas cette humaine et honorable compassion ne doit se transformer en une politique: l’heure est grave! et le massacre de la nature s’accélère jour après jour.
    Quant à ouvrir un blog je laisse le soin à d’autres moins désépérés que moi.
    er désolé de vous avoir contrariés.

  62. je repasse par là pour vous conseiller un film EXTRA: « Demain, la liberté » sur toutes ces problématique humaines; aussi l’eden à l’ouest
    si vous avez pas vu Foncez.

  63. Céleste, une question relative aux ogm en Italie, et à la campagne de non aux ogm; en avez-vous parlé sur votre blog? et si c’est le cas, pouvez-vous m’aider à la trouver en m’en indiquant le titre?
    sinon, pouriez-vous m’indiquer une source (italienne)d’info fiable en la matière?
    merci. et bonne continuation dans vos combats.

    merci

  64. bonsoir marthe

    non, je n’en ai jamais parlé, non pas parce que l’argument ne me semble pas important mais parce que je n’en sais pas plus que tout le monde.

    je vous mets le lien de greenpeace italie:
    http://www.greenpeace.it/camp/ogm/new/presentazioneliste.php

    il me semble qu’il fait assez bien le point de la situation.

    à Bologne, les gens consomment beaucoup de produits bios. ils sont informés, conscients et…suffisamment riches pour pouvoir éviter les fruits et légumes de la grande consommation.

  65. merci, mais ce que je cherche c’est à en savoir plus sur la fameuse campagne de signatures: non aux ogm en 2007 (3 millions )et s’il est vrai qu’il y en a de plantés du côté de la lombardie. le problème est très grave. Quant à bOLOGNE? Je note avec plaisir que les ritals sont « clever » comme disent les anglais; vous me dites que les bolognais sont assez riches pour manger de bonnes choses naturelles (en sicile aussi d’ailleurs, les bonnes choses) et je me souviens que le PC italien, un modèle en europe, a été très puissant dans cette région, mais qu’il disait à ses « ouailles »: creéz vos petites entreprises et devenez riches! ce que les dogmatiques français n’ont évidemment jamais dit. merci de votre réponse

  66. Autre complément d’info: j’ai appris que pour mAC donald, la France était le 2ème marché mondial! pas mal non? pas racistes pour un rond ici! déclin de l’alimentation d’origine, la fameuse gastronomie française, (presque que rien pour la bio) par contre 1000 mac do ouverts! (340 chez les ritals, mais ils sont racistes eux, c’est connu!).

  67. Bonsoir à tous,

    L’Italie a parfaitement raison de tenter de se protéger contre la pire des invasions.
    En France, peu de gens voient la réalité. Les autres préfèrent se voiler la face (sans jeu de mot).
    Tous les sans papiers doivent être expulsés (les quotas sont de ce point de vue parfaitement ridicules). Ils ne doivent avoir accès à rien puisqu’ils sont ici illégalement.
    La molesse de la France la conduira à sa perte !
    Quel dommage !

    Galion

  68. Celeste,

    Ce n’est pas grave ! Je persiste et signe. Ces populations africaines qui nous envahissent sont globalement très hostiles (un comble). Ils n’ont, dans leur grande majorité, aucun objectif d’intégration.
    Ils ne sont ici que pour profiter d’un système qui leur accorde des droits exorbitants tout en reconnaissant qu’ils sont en situation irrégulière (la France marche sur la tête).
    Comment seriez vous accueillis en Afrique ? Très mal ! Vous seriez considéré comme un sale blanc riche qu’il faut dépouiller de son argent (vécu).
    D’autre part, ces pays dits pauvres ont des ressources naturelles très importantes qui permettraient à tout peuple travailleur de construire une société harmonieuse et autonome. Ils ne le font pas par pure fainéantise. Ils préfèrent la corruption et le gain facile…
    Pourquoi, d’après vous, les asiatiques se développent et pas les Africains ?
    Ce que je dis vous choque parce que ce n’est pas politiquement correct. C’est pourtant une vérité qu’il vous sera difficile de contredire…
    Conclusion, la fermeté des Italiens est saine et peut être même insuffisante. Il faut cesser de faire croire à l’Afrique que l’Europe est une eldorado. Nous n’avons rien à leur offrir !

    Galion

  69. @Galion

    Bon, ça va, vous avez exposé vos idées, non seulement elle ne me plaisent pas mais je les trouve franchement nauséabondes. Il est malheureusement aisé de trouver des blogs et des sites tenant le même langage, allez-donc vous y exprimer!

    Et j’ai suffisamment développé mes opinions sur ce blog pour ne pas avoir envie de débattre avec vous.
    Je sais par expérience que ce genre de discussion n’apporte que disputes et propos blessants.

    Je vous demande donc, aimablement, de passer votre chemin.

  70. Mais ne vous inquiétez pas, je m’en vais. Que ça ne vous empêche pas d’être correcte avec ceux qui ont des idées différentes des vôtres…
    Et de ce point de vue il y a du travail !
    Il est vrai que lorsque l’on traite de « gros con » le prince Rainier on part de très bas.
    Adieu et bonne chance dans l’Afrique de demain (la France).

    Galion

  71. « Que ça ne vous empêche pas d’être correcte avec ceux qui ont des idées différentes des vôtres »
    Mais, que je sache, c’est vous qui venez envahir un espace privé et pas l’inverse.
    Vous n’aviez aucune obligation de vous mêler au fil de discussion.
    Et cela, pour dire des énormités. Je trouve que c’est très « correct » de la part de Céleste de vous avoir permis d’exprimer une opinion puante injustifiée qui va à l’encontre de l’histoire et de la logique et qui est une injure à l’intelligence humaine.

  72. Un espace privé n’est pas accessible à tous ! Mais pour être bien vu de vous il faut simplement avoir la même opinion.
    Mon opinion n’est pas plus puante que la vôtre. D’ailleurs, à aucun moment vous n’êtes capable de vous justifier…
    Et que savez vous de l’histoire (qui ne vous a pas attendu pour vous contredire) ?
    Injure à l’intelligence humaine ! Ce ne sont pas des insultes, peut être ?
    Vous êtes un édifice à la bêtise et à la vulgarité…
    Merci de ne pas répondre.
    Je m’en vais !

  73. dommage que ce ne soit pas possible de discuter de ce sujet autrement que par l’invective; il mériterait que chacun des arguments soit pris avec sérieux et recul.

    Par ex, je dis que les italiens ont le droit de défendre leur culture qui a donné cette merveille de Venise. oui ou non?

  74. Tout à fait d’accord avec vous Marthe.
    Mais à partir du moment où certains ne respectent pas votre position et que vos idées sont qualifiées de puantes et de nauséabondes, il devient difficile de poursuivre la discussion.
    Je dérange, c’est tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *