Le gâchis

« C’est un gâchis pour les familles parce que le congé parental c’est un salaire en moins, donc c’est le pouvoir d’achat qui diminue. C’est un gâchis pour la société dans son ensemble  » a déclaré Nicolas Sarkozy ces derniers jours et mon sang n’a fait qu’un tour !

Un gâchis ????

D’après cet individu, prendre le temps de s’occuper de son bébé serait un gâchis pour la société car, le sacro-saint pouvoir d‘achat de la famille diminuant, celle-ci ne peut plus participer à la grande course au consumérisme.

Autrement dit pouponner, éduquer  au lieu de se livrer sans frein à la spirale production consommation est un comportement dommageable à la société.
Encore un petit pas et ça deviendra nuisible !

Tous au boulot et tant pis pour les bébés.

Au fait, quel boulot ?
Les licenciements se multiplient à un rythme infernal, la crise se déploie de jour en jour, les entreprises ferment leurs portes, le taux de chômage augmente et un irresponsable patenté mais hyper médiatisé  déclare la bouche en cœur qu’il faut mieux travailler que s’occuper de ses enfants.

Tant de cynisme, révélateur des desseins (sombres) – j’ouvre ici une parenthèse pour me demander si il a encore des desseins ou s’il n’agit plus que dans l’urgence, à la va-vite, continuant d’une main à flatter la croupe visqueuse du Medef tandis que  de l’autre,  gagné par la panique à l’idée de mouvements sociaux,  il resserre les mailles du filet policier –  de l’homme à qui les Français ont accordé leur confiance, écœure et indigne.

Le gâchis, petit monsieur, c’est ce que vous faites jour après jour subir à la démocratie.
Le gâchis ce sont vos continuels et luxueux déplacements aériens.
Le gâchis c’est l’augmentation de vos émoluments.
Le gâchis c’est le train de vie de l’état.
Le gâchis ce sont les faveurs continuelles que vous accordez aux riches.
Le gâchis c’est renier la notion même de solidarité en renvoyant cruellement dans leurs pays ceux qui ont fui la misère ou la violence
Le gâchis c’est que les jeunes diplômés ne trouvent pas de travail.

Le gâchis, petit monsieur, c’est de vous avoir confié la Présidence de la République  française.

Cette liste n’est pas exhaustive, vos propositions sont les bienvenues, à vous:

Dom:

« Les cons ( j’ai pas envie de chercher un synonyme plaisant )lui ont donné le pouvoir sans s’imaginer que ce sera une autre histoire que de le récupérer…et ça s’annonce très très mal. »

Infocrate:

« Le gâchis, c’est que 53% des électeurs aient voté pour un type qui souffre d’une telle hypertrophie de l’ego qu’en plein naufrage mondial, le seul point qui l’intéresse soit son nombril.

Le gâchis, c’est que la France soit dirigée (?) par un type capable de déclarer ça:

Et moi, j’ai pas à m’ plaindre d’avoir la crise du siècle et d’devoir trouver les solutions.
Parce que c’est pas tout le monde qu’a à assumer ces responsabilités là.
Et c’est pour ça que je me sens de cette famille des sportifs et des valeurs qui sont les vôtres
”.
Source: Zapping du 17/02/09″

Cholera:

Le gâchis:  « 53% de gens ont voté pour un type qui a prétendu que la pédophilie était d’origine génétique… »

Agathe:

Le gâchis: « La société Générale annonce 2 milliards de bénéfices, nous avons à la tête de la France, le Président des pas perdus …. »

Totem:

Le gâchis: « Il me semble que jamais un président de la 5ème République n’a été autant critiqué. »

Zoé Lucider:

Le gâchis c’est le temps qu’on perd à conspuer ce foutriquet, et pourtant il le faut.

Un chouka:

Le gâchis: « la privatisation généralisée va placer tous les gens du bas (ceux qui ne spéculent pas ), dans la catégorie “clients ou locataires a perpète “? »

PMB:

« Le gâchis, c’est que ce type peut croître et embellir (inutile de vous dire que s’il y avait une élection présidentielle aujourd’hui, il serait réélu) parce que face à lui, il n’y a qu’une opposition éparpillée, pas crédible. »

Jean Claude Goujat:

Le gâchis:  « Faut produire du vent,du néant,de la merde et surtout le vendre! »
Le gâchis :  « C’est pas des dirigeants que nous avons,c’est des commerciaux! »

Carole:

Le gâchis: « Il laisse la terreur s’installer »  en Guadeloupe.

Anita:

« Le gâchis, c’est d’avoir un président qui n’a jamais compris que neuf femmes ne feront jamais un enfant en un mois. »

Anne:

Le gâchis: « c’est que l’on rapporte tout dans la vie sous sarko, au pouvoir d’achat, comme si le “bonheur” ne passait plus que par là…. »

A lire sur l’argument

Répondre à yelrah Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 commentaires sur “Le gâchis”