C’est quoi le bonheur ?

Je ne peux à cette question que donner une réponse personnelle, définir ce joli mot de manière universelle m’est impossible.

Ce qui m’emplit de bien être semblera peut-être d’autres peu digne d’intérêt, voire même ennuyeux ou convenu.

Le bonheur n’est pas pour moi un état constant et immuable, en ce sens il n’existe pas.
C’est pourquoi je préfère parler d’instants de bonheur, comme d’ineffables pépites qui embellissent la vie.

La sensation du bonheur, elle survient quand je me sens, me sais, en harmonie avec le monde qui m’entoure.
Quand les fluctuations incontrôlables de mon mental arrêtent de parcourir mon esprit de ses épuisantes sinusoïdes.
Quand j’ai conscience d’être une infime part de l’humanité et d’appartenir à la planète au même titre que tous ses habitants.
Quand je m’abandonne à la douce caresse d’un rayon de soleil.
Quand autour de moi des enfants jouent en riant.
Quand d’un regard naît un sourire.
Quand un simple geste d’amour illumine un quotidien morose.
Quand je me sens libre.
Quand je ne désire rien.

Précieux instants de bonheur que ma mémoire fidèlement garde afin que je puisse les retrouver, le soir, en attendant le sommeil, ou lorsque que d’intempestifs mais inévitables soucis assombrissent mon ciel.

Les petits bonheurs qui enchantent la vie je n’ai pas toujours su les voir, les découvrir m’a apaisée.

« Le bonheur ne consiste pas à acquérir ni à jouir, mais à ne rien désirer, car il consiste à être libre. » Epictète

J’ai écrit ce texte sur l’invitation de mon ami Marc et à mon tour j’invite Kelcun, Malak, Dominique, Nine, Bellâm et  Mohamed

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 commentaires sur “C’est quoi le bonheur ?”