Italie, l’école publique suspendue à un fil

manif-scuola-02

Foto di Paolo Righi/Meridiana immagini

Sur deux cents mètres de toile étaient écrits ces mots : « No ai tagli, difendiamo la scuola pubblica» (non aux coupes budgétaires, défendons l’école publique).

Elle a d’abord été posée sur le bitume et nous l’avons tenue avec nos pieds pour empêcher le vent de l’emporter.

Ensuite nous l’avons portée le long des rues et les passants souriaient en voyant ce bizarre équipage.

manif-scuola3

Sous le long tissu les enfants se poursuivaient en riant. Les adultes plaisantaient. Nous étions un peu plus de mille à marcher dans le froid – par quelque malencontreux hasard météorologique, depuis des mois les manifestations pour la défense de l’école se déroulent toujours sous une bise glaciale – agitant la banderole et criant des slogans.

manif-scuola4

Une manifestation bon enfant et parfaitement réussie sur le plan esthétique.

Samedi, une délégation d’enseignants et de parents ira à Rome, au ministère pour déposer près de 30 000 lettres rédigées par les parents des écoles de la Province et qui toutes réclament « una buona scuola ». Pour toute l’Italie le nombre de réclamations devrait être supérieur à 200 000.

La manifestation s’est paisiblement dissoute sur la Piazza Maggiore et chacun est rentré chez soi…sauf un irréductible groupe d’enseignants de Longhena qui a bravé le froid pour siroter un apéritif sur la terrasse du Vittorio.

Il ne faut pas se leurrer sur l’impact qu’a eu cette manifestation sur la ministre, il est probablement nul mais ce genre d’initiative permet de se retrouver, d’afficher sa solidarité, de montrer que l’opposition veille et qu’elle agit.

C’est essentiel car désormais “LA SCUOLA PUBBLICA APPESA A UN FILO
(l’école publique est suspendue à un fil)

manif-scuola-011

Foto di Paolo Righi/Meridiana immagini

8 réflexions au sujet de « Italie, l’école publique suspendue à un fil »

  1. La dernière photo est magnifique et sur la première je reconnais tes bottes familières. Bravo à vous et d’accord avec toi, faisant le parallèle avec les manifs de jeudi dernier en France, impact sans doute nul face à ceux qui gouvernent, mais chaleur humaine et « réassurance » de savoir que certains pensent autrement… Courage à vous, vos initiatives sont magnifiques !

  2. @salut belle Fajua

    l’indispensable chaleur humaine!

    et oui, j’avais mes bottes (et aussi une culotte), pour piétiner dans le froid pendant deux heures, les talons n’étaient pas indiqués 🙂

    pour qui n’aurait pas tilté:
    « Elle avait des bottes
    elle avait des bottes
    elle avait pas de culotte »

    je me demande d’ailleurs d’où viennent ces vers délicats…

    si quelqu’un a la réponse….elle est la bienvenue 🙂

  3. Vous avez le sens du spectaculaire et de la scénographie, quand vous manifestez, là-bas, en transalpie ! Il me semble que par chez nous, les formes des manifestations sont souvent plus classiques et répétitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *