Nocturne

D’un palmier à l’autre ils se répondent, emplissent la nuit de leurs chants.
Certains, réguliers, reproduisent indéfiniment en une longue mélopée les mêmes notes, au même rythme.
D’autres gazouillent, sifflent.
Je n’entends qu’eux. Flottant sur leur musique, je me dépouille peu à peu des occupations de la journée, des pensées parasites, des vagues réminiscences, ombres de souvenirs qui se prélassent à l’orée de la mémoire, se glissent dans l’esprit et que l’on tente parfois de chasser.
C’est un concert et je suis au milieu des musiciens.
Un chien aboie et les chants s’amplifient. Un nouveau venu croasse d’un ton agacé. Puis se tait.

Bien-être. Harmonie.

Rien en cette nuit n’est incongru, l’accord est parfait entre les oiseaux, les bêtes qui bruissent dans les fourrés, les cocotiers, les humains endormis, la chaleur.

Je ferme les yeux. Je suis une femme, je suis un oiseau, je suis la terre et les étoiles…

IMG_0633

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Nocturne”