2009, année décisive?

« Dans l’esprit de chacun d’entre nous, cette veille du nouvel an est dominée par l’effroi devant les informations et les images qui nous arrivent du cœur du Moyen Orient. Une tragique spirale de violence et de guerre s’est rallumée sur cette terre. Une spirale qui doit être arrêtée. L’Italie, l’Union Européenne, les Nations Unies, le pape le demandent : nous sentons aujourd’hui, alors que je vous parle, que rouvrir la route de la paix dans une région tourmentée depuis tellement longtemps, est notre premier devoir. »

C’est par ces mots que Giorgio Napolitano le Président de la République italienne, se souvenant qu’il est un homme de gauche, a ouvert hier soir son discours au peuple.

Au nom des humanistes du monde, je l’en remercie.

2009 débute sous de mauvais auspices.

Dans la bande de Gaza on meurt sous les bombes, au sixième jour de l’attaque 400 palestiniens ont déjà perdu la vie, des enfants, des femmes, des hommes, des civils pour la plupart. Ce matin la presse israélienne se réjouit des exploits technologiques de son armée de l’air qui utilise des Smart Bombs GBU 39 à l’Uranium Appauvri pour bombarder leurs cibles .

Au Zimbabwe, dans la quasi indifférence générale, on meurt du choléra, plus de mille cent victimes à ce jour. Le choléra est une maladie contre laquelle il existe un vaccin et que l’on sait soigner. Mais faute de traitement le malade meurt en quelques jours, déshydraté et en proie à de grandes souffrances. Lié à la pauvreté et au manque d’hygiène le choléra se répand très vite et décime en priorité les enfants et les personnes âgées.
Il va sans dire qu’il suffirait de pas grand chose pour éradiquer la maladie, simplement de quelques millions d’euros, mais nos dirigeants préfèrent les utiliser à d’autres fins.

En France, pays riche, selon Christophe Louis, le président du collectif  Morts de la rue, 359 sans-abri sont morts « dans la rue ou des suites de la vie dans la rue » en 2008

Comme l’écrivait justement Michel Foucault : « La philosophie antique nous apprenait à accepter notre mort. La philosophie moderne, la mort des autres. »

D’après l’ONU il y a actuellement dans le monde  300.000 enfants soldats dans le monde dont 120.000 en Afrique. Des enfants otages utilisés pour semer la mort.

Sur le front climatique, tout va très bien Madame la Marquise, les glaces des pôles fondent, les ouragans se multiplient et les abeilles meurent.

Triste époque, rongée par le consumérisme débridé qui gave les uns et affame les autres l’humanité se précipite frénétiquement dans un précipice, le téléphone portable dans une main et une bombe dans l’autre.

Maintenant les choses sont claires, ou nous changeons radicalement nos modes de vie et de pensée en étant solidaires et respectueux de la nature, ou nous sombrerons dans l’abime, emportés comme des feuilles qu’aspire le tourbillon d’une tempête.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » disait  Gandhi

Engageons nous sur d’autres voies, nos états d’âme et nos pensées se répercutent sur notre environnement immédiat et à travers l’inconscient collectif  se reflètent sur l’ensemble de l’humanité.
Ne nous laissons plus manipuler comme des agneaux que l’on mène à l’abattoir.
Résistons, créons, soyons, comme dans leur grande sagesse  disaient les Hopis, «  ceux que nous attendions ».

30 réflexions sur « 2009, année décisive? »

  1. oui…bien sûr, déjà changer, de si petits riens dans notre quotidien, déjà résister à notre petite échelle, dire non, la plupart du temps dire non, rompre la laisse, vivre sans vouloir accepter ce que l’on veut faire de nous, et c’est là sans doute le plus difficile, parce que c’est renoncer à bcp de choses qui nous engluent dans un confort de mollusque.

  2. Ma chère Céleste,

    Je te remercie de tes voeux au Village et je tenais à te dire combien nos conceptions et notre vision de ce que devrait être le monde dans l’absolu sont proche.

    Mon admiration pour toutes tes actions en Inde, mon émerveillement pour tes descriptions sur ton blog de ce pays fantastique.

    À force de parler comme tu parles de tous ces gens qui sont infiniment plus proches de ce que nous sommes hormis le matérialisme mercantile qui nous fait souvent devenir égoïstes, je suis certain que tu parviendra à convaincre beaucoup de tes lecteurs de changer d’opinions sur leurs visions du monde.

    Ma chère Céleste, j’aime infiniment ce que tu es, ce que tu représentes et les idées et l’amour des autres que tu véhicules.

    Bonne année 2009 pour toi, les tiens et à tous ceux, frères indiens, dont tu nous a parlé sur ton blog, cet été !

  3. Quand on a écouté le discours terne, insipide et sans souffle de Sarkozy le soir du 31 décembre, on se prend à rêver de quelqu’un qui regarde ses concitoyens en face, à la place d’un prompteur, et qui fasse preuve d’audace et d’authenticité.

    Ne pas dire un mot sur le conflit israélo-palestinien (à part, « dès lundi », je prends l’avion pour une « tournée » au Moyen-Orient), ni sur la baisse du pouvoir d’achat – inquiétude principale des Français – bref, amuser la galerie avec des phrases creuses et des déclarations d’intention, voilà ce qui inaugure 2009.

    Les Italiens, sur ce plan-là, ont eu plus de chance, merci à Céleste de le souligner. C’est elle qui devrait remplacer Guaino ! (Ceci n’est pas un voeu, mais une idée purement délirante.)

  4. @cuicui
    je suis touchée 🙂 merci!
    mes amis indiens vont bien, à la Casa delle Mamme, la vie s’écoule paisiblement
    http://www.celestissima.org/smallthings/mamme/

    je pense aussi que nous partageons la même idée du monde, c’est bien de le savoir.

    @dominique
    remplacer Guaino!!! idée délirante en effet 🙂
    je me demande combien de temps celui dont le nom est maudit me supporterait…5 minutes?

    oui, j’étais vraiment contente de ce début de discours de Napolitano, d’autant plus que je n’en attendait pas grand chose.

  5. Espérons que 2009 marque un tournant dans les relations internationales. Un peu plus de paix…

    L’arrivée d’ Obama marquera peut-être un tournant également dans la prise de conscience des dirigeants de l’urgence écologique…

    Mes meilleurs voeux.

  6. « Il ne faut pas avoir peur de la multiplicité de ses indignations. »

    C’est ce que nous dit Monsieur Stéphane Hessel dans une tribune ( http://www.liberation.fr/monde/0101308678-la-multiplicite-de-mes-indignations ) parlant de Dieudonné et d’Israël à Gaza.

    Il ne faut pas en avoir peur, non, et s’en servir de moteur pour nos actions pour rendre ce monde vivable pour tous.

    Ce n’est pas gagné d’avance.

    Alors …

    Bonne année à toi Celeste et à tous tes visiteurs.

    Et Banzaï !

    Arf !

    Zgur

  7. @salut Zgur!

    J’ai lu tout à l’heure le texte de Stephane Hessel dont tu donnes le lien, beau texte qui mérite vraiment d’être lu.

    Pas gagné, mais pas perdu non plus 🙂

  8. oui épatante la tribune de Stéphane Hessel – lu ça hier en déjeunant – comme ce qui est transmis par « la paix maintenant »
    Le terrible est cette impression de « non retour », pour rétablir une cisjordanie qui ne soit pas une dentelle mitée, pour que les enfants conçus dans le déni des gens de Gazaouis et devenus maintenant adultes, et leurs enfants, arrivent à se débarasser de la haine si un jour on arrive à leur donner un sort plus enviable que celui des souris de laboratoire

  9. @merci skalpa, je n’y manquerai pas 🙂

    @brigetoun
    c’est un texte à distribuer dans les lycées..

    @Nicolas
    euh…non…pour pouvoir mener un combat efficace il est essentiel de regarder la vérité en face et de savoir ce que l’on veut.
    moi je veux un monde accueillant pour toustes, sans distinction
    je veux un monde pacifié
    je veux un monde juste
    je veux un monde harmonieux

  10. @salut emelire

    ce monde là, personne ne le fera à notre place, je ne crois pas à la personne providentielle, c’est à nous d’œuvrer et il y a tellement à faire, à commencer par la situation des femmes, partout dans le monde, tant que le sexisme perdurera, existeront aussi le racisme et toutes les discriminations.

  11. Gé le né bougé, la gorge gui bique, des frissons, (voila ze gue zè de se bromené avec des filets) Mais j’esbère bour dous une drès bonne année avec du neuf! Atchoummm!

    …Un beu dumour za ne fè pa de bal dans ze monde de brutes!

  12. Bonne année quand même!

    Solidarité, conscience, décroissance et … humour quand même! seront mes mots d’ordre! Etre positif avant tout; je ne suis pas schmittien: je ne me définis pas par rapport à un ennemi! Voili, voilou!

  13. @Yog, la grippe a frappé?
    bonne année à toi aussi

    @Salut Eric

    j’aime beaucoup ton com 🙂
    positif avant tout, yeeeeeesss! j’adhère (même si de temps à autres il faut bien analyser la situation d’un œil lucide, histoire de savoir comment vont les choses)

    « je ne me définis pas par rapport à un ennemi! » excellent!
    à méditer

    bonne année à toi aussi, qu’elle soit comme tu le souhaites.

    baci

  14. Triste époque en effet, à nous d’ouvrir les yeux et de résister. Et de ne pas oublier qui nous sommes.
    Bonne année Céleste, merci pour tes billets.

  15. @oui, Fauvette, c’est bien dit, ouvrir les yeux, résister, ne pas oublier qui nous sommes, ne pas nous perdre dans la haine ou dans l’égoïsme…

    merci à toi et bonne année: tendresse, paix, joie, combats…

  16. Céleste

    Je viens fréquemment vous lire. Et un peu furtivement, je repars heureux de vous avoir lu. Je poursuivrai mes petites visites en 2009. Et je furtivement je repartirai sur le bout des pieds. Merci pour ces excellentes lectures. Mes meilleurs vœux vous accompagnent au cours de l’année 2009 que nous souhaitons toutes et tous meilleure que cette fin d’année triste, immensément triste.

    Pierre R. Chantelois

  17. @merci Pierre de votre visite, je vous lis fréquemment et furtivement moi aussi.
    je vous souhaite moi aussi une année agréable, sereine, joyeuse, même si la situation actuelle ne prête guère à l’optimisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *