En voie d’extinction…

Qui ?
Nous, les humains.

Les chiffres sont clairs.
En 50 ans, la production de spermatozoïdes dans l’espèce humaine a diminué de moitié.
Dans les pays occidentaux les cancers du testicule sont de plus en plus nombreux.
6% des hommes ont des problèmes de fertilité.
Et de plus en plus de petits garçons naissent avec une malformation congénitale de l’appareil reproducteur.

Sans spermatozoïdes comment les femmes du futur pourront-elle enfanter ?
D’un ovule non fécondé ne naitra jamais un bébé.

Alors bien sûr la science a fait des progrès, on va congeler des tonnes de sperme, fabriquer des mâles biotechnologiques, ou je ne sais quoi encore, mais il serait illusoire de penser que tous ces bienfaits seront destinés à tous.
Un petit groupe accaparera la planète, les autres, faute de se reproduire, disparaitront. Depuis le temps qu’on nous répète que bientôt la population de la terre sera trop nombreuse – sans compter les désordres climatiques qui vont précipiter vers l’occident des millions d’affamés.

Mais on peut aussi imaginer que toute une série de désordres fasse que ces projets n’aboutissent jamais, que les tonnes de sperme fondent en une bouillie blanchâtre, que les hommes artificiels présentent des anomalies, que les laboratoires soient cassés à coup de hache, ou explosent dans un champignon atomique.

Dans ce cas, ça en sera fini de l’espèce humaine, des riches comme des pauvres.

Et pourquoi en sommes nous arrivés là ?

Parce que, afin d’exploiter au maximum les ressources de la terre et des hommes pour en tirer un maximum de bénéfices destinés à engraisser  les portefeuilles de quelques uns, depuis des années, on répand frénétiquement des produits chimiques sur les cultures.
PCB, DDT, retardateurs de flamme, phtalates, pesticides… qui agissent sur le système hormonal.
Notre alimentation contient du poison.
Du poison qui rend les mâles humains infertiles.

Alors je me demande: ces scientifiques tellement intelligents, qui inventent des trucs insensés, ils ne pourraient pas prévoir les conséquences de leurs trouvailles avant de laisser des requins meurtriers les utiliser ?

Nous les humains, sommes-nous victimes de crétins avides incapables de prévoir les conséquences de leurs actes ou de meurtriers déterminés qui nous piègent savamment depuis des années?

Et faut-il être complètement idiot pour inventer et utiliser un truc qui va détruire sa propre espèce ou déjà engagé dans un processus global d’autodestruction ?

Des infos sur le sujet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 commentaires sur “En voie d’extinction…”