Noël, une de nos valeurs communes?

Guirlandes et champagne, saumon et foie gras, cadeaux emballés dans du papier brillant, faux Pères Noël et vraie misère, fête pour les uns, faim pour les autres, la célébration de la naissance d’un enfant que son prétendu père, un hypothétique Dieu, aurait abandonné à la folie meurtrière des hommes, s’organise dans les foyers, les villes, les magasins, les églises.

Pendant qu’une petite part de l’humanité se goinfrera à en vomir, l’autre se contentera de sa pitance quotidienne.

Pendant que des enfants de nantis crouleront sous le poids de cadeaux aussi somptueux qu’inutiles ceux des pauvres, des gueux, des misérables, rêveront en vain d’une poupée, d’une petite voiture, d’un vélo, d’un livre ou d’un stylo neuf pour simplement pouvoir écrire à l’école.

Pendant que des bambins enveloppés dans de légers anoraks de plume dévaleront joyeusement des pistes enneigées, d’autres seront confinés dans des appartements trop petits, la peur au ventre.

La peur d’être chassés, expulsés du pays où leurs parents sont venus chercher l’espoir d’une vie digne, du pays où ils ont grandi, du pays où ils vont à l’école, du pays dont ils parlent la langue.

Noël, une valeur commune ?

Non, trop d’enfants n’en verront, de loin, que les ors et les lumières.

Vous qui passez par ces pages, n’oubliez pas les enfants qui risquent d’être embarqués dans des avions pour retourner de force dans des pays que leurs parents ont fui et où les attendent la misère, l’emprisonnement, la mort.

Écrire une lettre, signer une pétition, cela prend peu de temps et plus nous sommes nombreux à les soutenir, plus leurs chances de rester augmentent.

Allez, un petit clic, c’est Noël !

aff-noel-2008-univ-pt

Avant de partir, allez jeter un oeil avisé à Nos valeurs communes

29 réflexions sur « Noël, une de nos valeurs communes? »

  1. Les indécentes illuminations de Noël, commencées sans vergogne dès novembre, pendant que des familles s’éclairent à la bougie, pas pour le fun ni pour la poésie, mais parce qu’ils n’ont pas pu payer leur facture EDF, je les VOMIS!

  2. J’aime bien Noel. Pas forcément envie de chercher plus qu’un moment de chaleur avec les gens qu’on aime bien, je politiserai plutôt la chose pendant le jour de l’an, promis.

    Bonne fin d’année à toi

  3. oui enfin c’est tous les jours qu’il faut être solidaire (et ça peut se payer comme les trois professeurs de philo ayant protesté sans grande virulence semble-t-il contre une expulsion, mis en garde à vue et convoqués au tribunal ce que je viens de lire sur le site du Monde).
    Par contre pour les catholiques c’est une jolie fête Noël et qui peut se passer de foi gras (je déteste) de saumon (je redéteste) mais avec des réunions familiales où les litiges-hargnes sont en veilleuse, de jolis chants, la messe pour les fervents; et un effort de décoration de la table. Ne fait de mal à personne et représente une pause bienvenue.Je peux d’autant plus le dire que pour moi c’est morue solitaire depuis pas mal d’années (par choix de ne pas jouer les pièces rapportées).
    Liberté.

  4. @brigetoun

    Tous les jours, bien sûr!

    Moi aussi j’ai lu sur Rue 89 cette histoire des universitaires mis en garde à vue..

    De plus en plus inquiétant 🙁

    Et mieux vaut une morue solitaire que du caviar mal accompagné!

  5. Je vomis Noël et son écœurant cocktail d’hypocrisie et de consumérisme. Céleste, vous dites que les enfants croulent sous les cadeaux : crouler est un bon verbe, ces cadeaux les écrasent plus qu’autre chose. Mes enfants donnent régulièrement les jouets qu’on offre à leur progéniture. Je n’irai chez eux que le 3 janvier (ma fille ne peut pas descendre avant) et ce sera très bien comme ça, ils ne me manqueront pas puisqu’ils sont dans mon cœur.

    Noël, ce sera réveillon dans notre association de partage avec des personnes handicapées. Je mangerai, nous mangerons, de fort bon appétit.

  6. celeste sos !! arte.blog vient de me censurer mon article sur les migrants, et l’a purement et simplement supprimé de mon espace.
    comme tu l’as lu, je te laisse juge…voilà le motif :

    « Votre message a été retiré de la communauté car vous n’êtes pas autorisé à tenir des propos agressifs à l’encontre d’une marque, d’un produit, d’un organisme ou d’une personne. Et ce de façon non argumentée »
    Détails de la contribution :
    – date : le 23/12/2008 à 13:38
    – titre : l’homme au bull
    – rubrique : pelote de réjections

  7. et le plus fort, c’est que je fais un autre article en informant mes lecteurs de cette censure, de façon informative, sans aucun commentaire, en indiquant simplement que j’allais publier cet article ailleurs avec un lien sur mon blog pour y mener le lecteur, eh bien il sm’ont censuré aussi cet article !
    d’ailleurs on peut en voir les titres encore dans ‘articles récemment publiés »
    je n’en reviens pas ! pourtant sarko est au mexique non ?

  8. le motif de la seconde censure est la suivante :
    « Votre message a été retiré de la communauté car vous n’êtes pas autorisé à faire des propositions d’appel à témoins contre des produits ou services, ou pour des émissions ou évènement qui n’ont aucun rapport avec les thèmes évoqués sur ce blog. »

    …oui ils veulent pas que je témoigne de leur censure sans doute.

    merci de ton invitation celeste, s’il correspond à ce que tu penses uniquement,
    y vois-tu qq chose d’abusif ? je te l’envoie sur ton mel, tu en fais ce que tu veux…et je fais un article sur mon blog , simplement sur ton blog…avec un lien ?

  9. c’est bien, c’est bien…mais écris un texte pour expliquer pourquoi tu le publies chez moi (même bref) ensuite tu m’envoies le tout par mail et je publie demain (ce soir je sors 🙂

  10. Je n’ai qu’un conseil: Sortez des plateformes de blogs.
    Installer Dotclear ou WordPress n’est pas si compliqué. Le prix d’un hébergement est vraiment minime ( si c’est moi qui le dit 🙂
    Et après à vous la liberté 🙂
    D’aller vers les autres…

  11. Je suis outrée (j’ai lu le texte qui était en lien précédemment)!
    Le mieux, c’est de partir de chez cet hébergeur au plus vite! parce qu’il y aura toujours qqchose qui clochera.
    C’est de la CENSURE pure et simple.
    Et, apparemment, ils préviennent les plus chers désirs de la Firme avec beaucoup de zèle!
    Bientôt, il ne faudra plus qu’on publie autre chose que des billets à la gloire de ces bienfaiteurs de l’humanité!

  12. eheh fajua…es tu sûre que tu lis tout bien sur face de bouc pour être ainsi dans l’ignorance ? :)) (colonne de gauche…)

    oui, je vais partir de chez ARTE, parce que cela fait 3 fois qu’ils font me font ce même film de la censure, ils m’avaient censuré mon article ‘de la rentrée, de sarko etc… » et j’ai du réclamer et argumenter pour qu’on me le remette en ligne, puis sur ‘jugement dernier’ je n’ai jamais compris pourquoi…peut-être à cause du chien blanc ???….le thème c’était un sdf et son chien, (j’ai du aussi écrire pour protester) finalement il n’y a que le bas des reins qui ne les indispose pas….ils me laissent mes articles ole ole en paix….
    mais dans quel pays vit-on ? je pensais pourtant qu’ARTE combattait l’obscurantisme…

  13. « des propos agressifs à l’encontre d’une marque, d’un produit, d’un organisme ou d’une personne » (anne, 14)

    Vous aurez tous remarqué que dans cette liste d’inattaquables, la « marque » figure en première position et la « personne » en dernière.

    Je parle sur mon blog d’inversion des valeurs, je crois bien qu’il faut employer le mot juste et dire PERVERSION des valeurs.

  14. Salut!
    Il y a quelque chose que je n’ai pas bien suivi;
    en France, on peut renvoyer un mineur dans son pays d’origine ? Parce qu’en Espagne la loi l’interdit…
    Cordialement.

  15. @Kathar

    Dans la France de sarkozy, tout est possible désormais… capturer les enfants des sans papiers dans les écoles maternelles, arrêter la mamie chinoise devant l’école de son petit enfant, faire une descente policière avec des chiens dans un collège, mettre les enfants de 12 ans en tôle, enfermer pendant des semaines pour accusation non étayée de terrorisme ferroviaire, transformer les hôpitaux psy en prisons…

    on est nettement plus sur la punition que sur la prévention…

    je cite ZGUR
    « fallait pas les inviter »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *