Archives par mot-clé : ça m’agace

Ces médecins au service des employeurs

Journal de FR2 , vendredi 5 novembre, 20 heures Entre les images affligeantes du VRP Sarkozy aplati devant Hu Jintao droit comme un «  i » et ô combien conscient de la supériorité chinoise et un reportage qui venait fort à propos signaler au téléspectateur français qui de toute façon n’y mettra jamais un orteil que les … Continuer la lecture de Ces médecins au service des employeurs

Ces petites phrases qui en disent long

« Je suis islamophobe», écrit-elle puis, mutine, elle ajoute un sourire au bout de sa phrase. Et moi en la lisant j’entends des cris d’effroi, des bottes qui martèlent le pavé et le fracas haché des mitraillettes, je vois des corps torturés, des édifices en flammes, je vois la persécution en marche, je vois la … Continuer la lecture de Ces petites phrases qui en disent long

La tacatacatique de Rama Yade

Manifestement très douée pour s’agiter dans un verre d’eau boueuse, la secrétaire d’Etat aux Sports vient une fois encore de donner l’occasion à la médiocre presse dominante d’accoler l’adjectif « rebelle » à son nom. Rebelle ! Quel drôle de mot ! Pourquoi pas insurgée ou révolutionnaire ? Car il suffit désormais, après avoir grandement … Continuer la lecture de La tacatacatique de Rama Yade

Rubrique décadence

Aujourd’hui, deux nouvelles ont retenu mon attention volage. D’abord un certain Mourhino, entraîneur de foot de son état, se prépare à conclure (ou a déjà conclu, peu importe) avec le Real Madrid un contrat lui assurant 10 millions d’euros annuels pendant quatre ans. Ce qui, calculette à l’appui, représente 27 397 (et des poussières) euros … Continuer la lecture de Rubrique décadence

Deux femmes à la une

De l’une on voit le décolleté, les seins, bombes jaillissant de soutiens-gorges étriqués, les jambes filiformes, les fesses dont la protubérance est accentuée par une cambrure exagérée, les longs cheveux blonds et le sourire inexpressif, figé, comme une ligne. De l’autre on ne voit que les yeux, le reste de son corps est enseveli sous … Continuer la lecture de Deux femmes à la une