La bave du crapaud…

…n’atteint pas la blanche colombe, mais elle l’intéresse car elle voudrait bien comprendre pourquoi les crapauds crachent (vous noterez au passage la délicate musicalité de la phrase).

Non pas que je me prenne (quoique…) pour ce délicieux volatile, symbole de paix, mais c’est ce que j’ai pensé en découvrant qu’une fois encore mon détracteur habituel m’a insultée.

Faut-il que j’ai de l’importance pour obséder à ce point un bloggeur qu’on dit influent !

Pas un jour sans qu’il ne m’accorde la grâce de me citer.
Et en quels termes choisis ! Conne, imbécile, grosse… cette liste n’est pas exhaustive l’homme a du vocabulaire !

Pas d’arguments, non, de gros crachats francs et virils.

C’est quand même bizarre, ces individus qui, embusqués derrière leurs claviers, se permettent d’insulter ainsi !

Curieuse mentalité.

18 réflexions sur « La bave du crapaud… »

  1. @Salut JeandelaXR 🙂

    étonnant?
    oui, en quelque sorte.
    lui et ma détractrice attitrée (ça fait chic dit comme ça!) consacrent un temps fou à m’invectiver. Ils ont d’ailleurs récemment fait alliance.
    C’est très amusant, la « féministe » ombrageuse qui se dit de gauche et le réac misogyne alliés pour l’occasion.
    Il semblerait que la haine soit plus forte que certaines convictions.

    c’est intéressant à observer les gens comme ça.

    agissent-ils ainsi par méchanceté?
    pour des (supposés) adultes, c’est curieux quand même d’être haineux de cette façon…presque enfantine (façon cour de récré): l’insulte à la place du débat, sans recul.
    Se sont-ils installés dans des personnages?
    Ont-ils à ce point besoin d’exister?

    Essayer avec une telle énergie de blesser quelqu’un qu’on ne connait pas, je trouve cela… étrange.

    D’ailleurs que veulent-ils?
    me réduire au silence? ils n’y arriveront pas.
    ce genre d’attaque m’indiffère

    Il y a dans leur attitude quelque chose de pathétique mais très révélateur de notre époque.
    Certains chroniqueurs télé sont dans la même veine.

    insultes, harcèlement, railleries…

    pfffffffff!

  2. Je ne sais pas pourquoi vous vous acharnez à donner de l’importance à ce facho néo-pétainiste sans intérêt. Laissez pissez ce vieux vérolé aigri !

    Et puis traiter Céleste de conne devrait être passible de la haute court blogosphérique. Quand à moi je cherche encore l’insulte qui pourrait le mieux lui coller et je n’ai toujours pas trouvé. C’est dire ….

    Je ne comprend d’ailleurs pas pourquoi Nicolas et pas mal de ses copains continuent de proposer sur leurs blogs le flux venant du sien. Sa prose peut parfois donner l’illusion d’une certaine esthétique au premier abord (et encore), mais la vomissure qu’elle véhicule est franchement indigeste.

  3. @bonjour Dr No 🙂

    « Et puis traiter Céleste de conne devrait être passible de la haute court blogosphérique. »

    ça c’est mignon, merci 🙂

    Sinon, pour répondre à ta question:

    Ce que pratique cet individu à mon égard relève nettement du harcèlement.
    Je n’interviens jamais chez lui (si une fois je me suis défendue face à une énième attaque), je l’ignore totalement.

    En cas de harcèlement, en dehors du web j’en ai déjà été victime (j’ai un appeau à pervers), il faut justement dénoncer, mettre sur la place publique.

    d’une certaine manière se taire est encourager le « harceleur » à continuer, c’est aussi minimiser la portée nuisible des attaques.

    avant de s’en prendre à moi l’individu susnommé a déjà violemment attaqué d’autres blogueuses et blogueurs.

    en ce qui me concerne je suis aguerrie, je m’en tamponne le coquillard (j’adore cette expression) mais je suis convaincue que ce harcèlement continuel peut (ou pourrait) faire mal à d’autres.

    D’habitude je « laisse pisser » mais son dernier billet (si on peut appeler ça un billet), est particulièrement édifiant.
    en fait c’est un pilori virtuel: mon nom, un lien qui mène sur mon blog et ma photo, le tout exposé aux crachats, insultes et quolibets des lecteurs.

    Heureusement tous ne jouent pas le jeu, certains (bravo et merci) ont manifesté leur désapprobation.
    Il est par contre amusant de constater que certains des zélateurs les plus féroces ne me connaissent pas.
    Le maître a dit « mordez! » alors ils mordent.

    L’observation des humains est décidément passionnante!

  4. La nature humaine, qui se révèle si crument pendant les guerres, aime, en temps ordinaire, revêtir d’une surface consensuelle et corrompue tout à la fois son appétit de puissance et de mort. Certains accomplissent avec délices leur « voyage au bout de la nuit », ils ont besoin de l’innocence pour lui faire porter le poids de leurs mauvaises pensées.

    Hé oui, vous agonir d’insultes, vous qui le méritez le moins, est un comportement banal, en toutes époques et en tout lieu.

    Au delà du désagrément, considérez peut-être que, sans qu’une quelconque validation puisse venir de cette fange, l’insulte ici pointe jalousement votre justesse et l’attrait que vous exercez sans recourir aux cris de ralliement aux instincts les plus bas.

    Que cela soit l’occasion pour moi de vous dire combien je vous lis avec plaisir, combien l’amour qui entoure votre blog est fort, combien je regrette de ne pas l’avoir confessé plus tôt, laissant bêtement le champ à ceux que la perspective d’un monde meilleur indispose.

  5. Ben, oui, @ Celeste,pour vouloir dire des choses clairement ,il y en a cèrtainement « quelques uns » qui préfèrent ne pas avoir l’air faux cul ,ne pas resembler a leurs ennemis jurés ?
    Pour ma pat, je détèste l’hypocrisie ,la pèrfidie et la ruse vèrbale.
    C’est une méthode bien trop ouvèrte aux intèrprétations malsaines ,si bien que les petits enfants peuvent s’y pèrdre ,et là, ce sont les pourris qui se lèchent les babines baveuses ?
    @ Cyclomal,nous dit si bien ces choses pourtant bien réelles .
    Bravo @ Cyclomal!
    Voila en effet que des gens ignobles chèrchent vraisemeblablement a en découdre avec « honeur et franchise « ,pour laver un passé de tromperie et d’injustice ?????
    Ben, oui, @ Celeste 😉
    Entre nous le crapaud crache peut etre, mais je ne l’ai pas vu faire .
    En revanche, j’ai vu de ces baves mousseuses sur les tiges du jardin ………………………………
    De là a dire qu’il y a des crapauds qui se cachent ici ………..?
    Pouvoir et contre pouvoir, en définitive, ne parlent ‘ils pas du meme pouvoir ? 🙂

  6. Ce DG – encore un qui, sous son pseudo, se prend pour le Directeur général de la connerie ambulante – ne me dit rien qui vaille, d’après ce qu’il en est dit ici.

    J’aurais apprécié de pouvoir examiner sa bave, lamellisée sous mon microscope, et lui répondre. Sans doute un petit réac comme ça commence à sérieusement pulluler, ici et là, parce qu’ils se savent « couverts » par l’idéologie dominante et donc impunis dans leurs insultes et attaques grotesques.

    Heureusement, Céleste en a vu d’autres et sait renvoyer ces aboyeurs rétrécis du bulbe là d’où ils n’auraient jamais dû sortir : des poubelles qui leur servent de foyer et d’abri idéologiques.

  7. Les insultes sont bien utiles quand on est incapable d’argumenter, c’est pratique d’être planqué devant son pc. Ce type de personnage est typique de ceux qui passent un coup de fil pour dénoncer leurs voisins … Souvent animés par des jalousies d’une rare bassesse.

  8. Bonsoir Céleste,

    Comme dit la grand-mère de Jojo:  » Il doit-être bien malheureux pour être si méchant.  »

    Traduction d’angela:  » Il doit-être vachement petit pour être autant frustré. « 

  9. Pour Céleste,allez, histoire de changer d’atmosphère, d’aérer un peu, un p’tit morceau de texte qui fait du bien : (extrait d’une chanson des … allez devinez ! 🙂 :

    « À mesure que la paix de nos quartiers s’éloigne
    S’installent des discours qui font peur, j’en témoigne
    Qui donc possède-t-il le remède qui soigne ?
    Quel est le bon dosage de douceur et de poigne ?

    En tous cas on n’a pas le droit d’évoquer le non-lieu
    On est tous coupables de ne pas ouvrir les yeux
    On est trop minables et l’on voudrait tous croire en Dieu
    La violence chez l’homme est un crime odieux.

    Mais on va pas nous la faire
    Malgré les décennies
    Qu’on a passé à l’arrière
    Malgré tous les ennuis
    Quand l’étau se resserre
    On redouble d’énergie
    Avec un genou à terre
    Le combat se poursuit.

    Toujours et toujours
    Du moment que dans nos cœurs il y a de l’amour
    Toujours et toujours…

     »

    Ah, ça fait du bien ! 🙂

  10. pffff, je crains que ça ne fasse partie du « processus » du blog. En moyenne, j’en ai un, une par trimestre.
    Je ne comprends pas tres bien mais j’ai fini par comprendre qu’il en serait toujours ainsi.
    Depuis, je suis plus sereine.

  11. @coucou Bellâm

    dis donc t’es matinale, toi!

    tu as raison, la méchanceté et la bêtise circulent en toute décomplexion sur le web…

    mais il n’y a pas que qu’elles, il y a aussi des trésors d’humanité, d’intelligence, de sensibilité, de poésie…comme partout 🙂

    baci ma belle et bonne journée

  12. oui Celeste, c’est ca. La blogo , c’est comme l’espace européen… libre circulation de la connerie et de l’intelligence….
    Bonne journée sur cette phrase tres profonde, hum! hum!

  13. Pfff ! Non mais comment ose-t-il ?!? Moi, ça fait belle lurette (tiens, ça fera un an tout juste à la fin du mois), que j’ai décidé que ce connard n’aurait plus un clic de moi. Plus un, et je m’y tiens. Des âmes bienveillantes m’ont alerté d’attaques de sa part sur ma personne (car hélas, il n’est pas que misogyne, il est aussi homophobe), et depuis, je l’ignore. Il passe chaque jour, comme un rôdeur, chez moi, chez toi, chez Fiso… chez tous ceux qu’il abhorre, et parfois il lâche la meute. Moi, j’ai décidé de l’ignorer, d’effacer ses commentaires, quand il lui vient d’en laisser, et de poursuivre ma vie. Je me suis offert il y a six mois de m’interroger sur les amitiés que certains entretenaient avec lui (http://entre2eaux.hautetfort.com/archive/2008/12/15/la-demarcation-republicaine.html), compte tenu de sa nature idéologiquement raciste, ça m’a valu des psychodrames sur le ton de « on ne mélange pas amitié et idées ». Bon.
    « il y a aussi des trésors d’humanité, d’intelligence, de sensibilité, de poésie… » et on a tant à faire avec tout ça, que la bave du crapaud, hein !?…

  14. @bellâm

    « La blogo , c’est comme l’espace européen… libre circulation de la connerie et de l’intelligence…. »
    pourvu qu’elle reste libre…

    @Salut Oh!

    Je sais, tu connais…

    “on ne mélange pas amitié et idées”.

    pour moi les deux sont indissociables, impossible d’être amie avec qui professe des idées racistes, réactionnaires, avec qui affiche le mépris et la haine…c’est rédhibitoire.

    baci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *