La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

05.05.2010

De la vie à la mort parfois il n’y a qu’un souffle


Chaque année, 50 millions de femmes accouchent sans aucune assistance médicale.
350 000 d’entre elles n’y survivent pas.

8,8 millions d’enfants meurent, dans des souffrances horribles, avant d’avoir 5 ans dont 41% pendant leur premier et unique mois.

99% de ces morts surviennent dans des pays en voie de développement.

Ce sont les chiffres du rapport annuel de Save the Children.

 

LIRE LA SUITE

08.04.2009

Apartheid en Italie : l’autobus des immigrés



Depuis lundi, à Foggia, ville des Pouilles, il y a deux autobus 24 : l’un réservé aux citoyens italiens, l’autre aux immigrés.
La mesure, explique l’administration, n’a certes pas été prise pour ne plus mélanger les serviettes italiennes avec les torchons étrangers mais pour des raisons de « commodité » et « d’ordre public ».
Un même trajet mais des arrêts différents, le bus réservé aux étrangers faisant la navette entre la gare et le centre d’accueil pour les migrants en demande d’asile où près de 1000 personnes sont entassées dans une structure destinée à en abriter au maximum 300.

 

LIRE LA SUITE

 

01.04.2009

Luxe et amertume



De la grande salle du Negresco ce soir-là, je me souviens seulement de l’éclat de l’argenterie, des voilages aux fenêtres, et d’un incessant ballet de vestes blanches.

Autour de la table ronde ornée en son centre d’une luxuriante composition florale, nous sommes quatre : mon mari d’alors, son frère et un ami de celui-ci. C’est un gros homme à la mine sanguine et au verbe haut. Dans son pays il fut ministre. Je le rencontre pour la première fois. Son arrivée m’a été présentée comme un événement notable, synonyme de coûteuses libations dont il assure entièrement les dépenses grâce à l’ingénieux système des « notes de frais ».

 

LIRE LA SUITE

29.03.2009

Misère et abondance, deux fléaux mortifères

 

Une énorme partie de l’humanité se débat dans la misère et souffre du manque alors qu’une minorité se vautre dans l’abondance.

Les riches exploitent les pauvres et s’en protègent. Mais les miséreux sont trop nombreux, ils ont faim, ils s’agitent, ici et là on les entend gronder. Alors les nantis ont peur et ils deviennent de plus en plus hargneux, de plus en plus dangereux.

LIRE LA SUITE

06.11.2008

La mort cruelle de la Camif

Le catalogue automne-hiver, nous le trouvions fin août, dans la pile de courrier qui nous attendait à notre retour de vacances. Il annonçait la chute des feuilles, les champignons dans les sous-bois, la blancheur du givre sur les champs, et tout au loin, Nöel…
Ses pages, impatiemment tournées, proposaient des appareils électroménagers, des radiateurs et des poêles, des skis, de la vaisselle, des draps et des couvertures, des télés, des radios et… des jouets !

Le catalogue printemps-été pointait ses feuilles fin janvier, alors que le précédent, usé par les manipulations, avait été délaissé dans un tiroir. Il nous portait vers le soleil. Nous savions alors que bientôt  les jonquilles du jardin fleuriraient, que nous irions nous promener dans le bois, que soirées deviendraient extraordinairement longues et qu’enfin nous accrocherions la caravane à la 404...lire la suite

24.10.2008

T’en fais pas…



Arraché.
Ils t’ont arraché à moi.
Arraché à mon corps, à mes bras, à ma peau.
Ma peau si blanche sur l’ébène de la tienne.

Je posais au réveil ma tête sur ton ventre soyeux .
Nous restions ainsi, suspendus à la douce léthargie matinale.
Tu caressais mes cheveux, mes doigts jouaient sur ta peau.

Parfois tu te dégageais doucement, roulais sur moi. J’arrimais mes jambes à tes hanches pour t’accueillir dans ma chaleur et nous ne formions plus qu’un seul corps qui tanguait et roulait.
Comme une feuille sur l’onde.
Et je croyais alors que rien ni personne ne pourrait nous séparer...lire la suite

19.09.2008

La monstrueuse extension du domaine de la faim

 

925 millions de personnes dans le monde souffrent aujourd’hui de la faim.

"Le nombre de personnes sous-alimentées avant la flambée des prix de 2007-2008 était de 850 millions. Ce nombre a augmenté au cours de la seule année 2007 de 75 millions, atteignant le chiffre de 925 millions", a déclaré hier Jacques Diouf, le directeur général de l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO),  au cours d'une audition devant les Commissions des Affaires étrangères et de l'Agriculture du Parlement italien...lire la suite

07.03.2008

Témoigner, dénoncer, manifester

Il y a quelques jours, dans ma poste électronique, j’ai trouvé ce mail.
« Vous n'arrêtez pas de dénigrer ce pays, il y en a un peu assez... venez
vivre en France et laissez ce pays, s'il vous plait, qui ne trouve aucune
grâce à vos yeux, alors qu'il a tant apporté à l'humanité. »

Et puis dans le fil de commentaire de mon précédent billet, il y a cette question
 « L’Italie c’est l’enfer… par conséquent ! Il n’y a pas de lois ? Il ne s’y passe jamais rien de bien ? »

Je voudrais dire à ces deux personnes que mon propos n’est pas de dénigrer (c'est-à-dire, car les mots ont un sens, s’efforcer de noircir, de faire mépriser, de calomnier) un pays, l’Italie, mais de dénoncer les abus, les injustices et autres saloperies quelque soit le lieu où elles se produisent.
Il se trouve que je vis en Italie et que mes yeux et mes oreilles sont ouverts.

Il me semble déceler dans les propos de ces deux intervenants un souhait d’omerta.

Pourquoi parler de ces vilains faits au lieu de chanter suavement les louanges d’un pays en enfilant les clichés flatteurs ?

lire la suite

05.03.2008

Sadisme et torture au supermarché, suite

 

5c363e3cbdd0dbc48385c33ea291161c.jpg

Dessin de Nole

Hier, mardi, Esselunga a acheté (au prix que vous imaginez) à différents quotidien une page entière pour y exposer sa propagande.
Morceaux choisis qui se passent de commentaires (source La Repubblica)

« Samedi 1 mars - écrit Esselunga – les syndicats ont déclaré une grève et un rassemblement dans le supermarché de la rue  Papiniano à Milan et dans tous les magasins de l’entreprise. Rue Papiniano, le rassemblement de samedi matin était constitué d’une cinquantaine de syndicalistes externes au magasin, et de deux dames, représentantes syndicales de ce supermarché. Aucun autre employé du magasin de la rue Papiano n’a adhéré au mouvement. En fin d’après-midi, 21 employés ont fait grève dans le magasin de la rue Gignoro à Florence et 11 au magasin de Borgo Panigale à Bologne ».

« Samedi 1 mars...lire la suite

02.03.2008

Sadisme et torture au supermarché

« J’étais dans le vestiaire quand un homme dont je n’ai pas vu le visage m’a mis un bandeau noir sur les yeux et a essayé de m’enfoncer quelque chose dans la bouche pour m’empêcher de crier, je l’ai mordu et j’ai remarqué que ce n’était pas de la peau, il portait sans doute des gants en plastique. Il m’a prise par les cheveux, m’a traînée dans la salle de bains et m’a frappé la tête contre les murs, il a fermé la porte et m’a dit « comme ça tu apprends ! » et « pisse ! » puis il m’a enfilé la tête dans la cuvette des toilettes. »

La femme qui parle sur les ondes de radio popolare a 44 ans, elle est caissière dans un supermarché Esselunga de Milan, via Papiniao et c’est là que, jeudi 28 février, à 16heures 30 elle a été violemment agressée.
Torturée.
Humiliée, pour la seconde fois.

Le 2 février alors qu’elle était au travail ... lire la suite

Toutes les notes

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu