Pour Pierre Etaix…

« Pierre Étaix, clown, magicien, dessinateur et cinéaste de génie est l’un des derniers dépositaires de la tradition burlesque telle qu’elle s’est construite sous l’impulsion de Buster Keaton puis de Jacques Tati dont il fut l’un des plus proches collaborateurs. »

Sur son blog Zgur nous invite à signer une pétition destinée à empêcher l’œuvre du poète cinéaste de tomber dans l’oubli.

Ne laissons pas les marchands étouffer la poésie, accaparer encore plus la création artistique à des fins mercantiles.

L’art embellit nos vies. Laisser s’éteindre ses lumières serait choisir de vivre dans un monde gris, uniforme, mortifère.

«Toute vie dirigée vers l’argent est une mort.» (Albert Camus)

« Un tableau ne vit que par celui qui le regarde »(Pablo Picasso)

28 réflexions sur « Pour Pierre Etaix… »

  1. Je ne crois pas que l’on puisse diriger les choix du public dont heureusement les ressorts restent très mystérieux (mêm si parfois il faut le reconnaître, il a un goût de ch…).
    Pierre Etaix, Jacques Tati, Buster Keaton (quand même objectivement bien moins drôle que Laurel et Hardy), c’était une époque, un monde révolu. Je ne dis pas qu’il faut les oublier, mais je pense qu’il est préférable de s’intéresser en priorité aux artistes d’aujourd’hui, dont certains, trop subversifs pour être subventionnés, sont étouffés par l’art officiel.

  2. @ Celeste

    Tout d’abord, merci de relayer cet appel.

    Toutefois, la phrase que tu cites n’est pas de moi, mais du site portant la pétition. J’ai fait mon texte en synthétisant celui du site de la pétition, le texte de Rimbus et en plus ma touche personnelle, que les lecteurs habituels de mon blog reconnaitront facilement.
    Je vais le préciser.

    @ annie
    L’important est le message de soutien à un artiste contre les exploiteurs qui se cachent derrière une façade juridique pour empêcher l’œuvre d’être vue en spoliant ainsi l’artiste de nombreux de ses droits moraux et ou pécuniaires.

    Ça n’empêche pas de s’intéresser aux artistes contemporains. C’est même s’occuper aujourd’hui de leurs droits (d’aujourd’hui et de demain).

    Paz y salud !

    Zgur

  3. @ zgur,
    bon, je vais aller voir votre blog, mis je me méfie toujours un peu quand on met en avant de méchants exploiteurs ! Je ne pense pas qu’avec Pierre Etaix, estimable mais quand même un peu has been, il y ait autant de tunes à se faire qu’avec les produits dérivés Cht’is (nullissime, mais jackpot)

  4. PS et question à 10 balles. Si les Tontons Flingueurs cartonnent toujours autant, est-ce parce qu’un méchant exploiteur a su exploiter le filon ou parce que le film est génialement indémodable (ou l’inverse) ?

  5. @ annie

    Vos jugements de valeurs n’ont aucun intérêt dans ce problème de droits d’un artiste.

    Has been ou pas, là n’est pas le problème.
    D’ailleurs et par exemple a contrario, les films de Max Pecas rapportent beaucoup au détenteur des droits à cause de leurs rediffusions télé dans toutes les tuyaux possibles.

    Et pour info, j’adore les Tontons Flingueurs.

    Alors, allez donc lire là : http://www.lesfilmsdetaix.fr pour vous faire une idée du vrai problème auquel fait face Pierre Etaix.
    Et vous viendrez peut-être nous reparler des exploiteurs du travail des autres.

    Paz y salud !

    Zgur

  6. @Zgur

    Ta rapidité d’action m’enchante, j’étais en train de ruminer une réponse à Annie mais je crois que je vais me dispenser de le faire, la tienne est parfaite.

    et moi aussi j’adore « les tontons flingueurs » 🙂

  7. Cette histoire est très grave et symptomatique de l’écrasement de toute valeur par le monde marchand. Il faut sauver les films de Pierre Etaix de leur confiscation par un marchand, ils appartiennent au patrimoine de l’humanité. Il n’y a pas autant de grands artistes qu’on veut le faire croire, ils produisent naïvement leur œuvre précieuse. Bien sûr les gens encore jeunes ne connaissent pas Yoyo ni les autres fims et pour cause ! Normal qu’ils n’aient rien à en dire ! (pourvu qu’ils s’en tiennent là, évitent les mots « has been » et autres termes de mépris, la haine gratuite est tellement redoutable!)
    Céleste, merci de venir à nos côtés dans ce combat pour les films d’Etaix.

  8. @bonjour kelcun

    Contente de te revoir:-)

    Je me souviens de Yoyo, vu dans l’enfance et jamais revu (pour cause) mais surtout de superbes apparitions de Pierre Etaix à la télé.
    C’était vraiment il y a très longtemps.

    Et puis je souviens (je crois me souvenir) d’un cirque ou d’une école de cirque montée avec Annie Frattelini.

    A cette époque là, les émissions pour enfants que je regardais de temps en temps le mercredi après-midi (ou plutôt le jeudi d’ailleurs) étaient de bonne qualité et très souvent il y avait des sujets sur le cirque.

    Je pense comme toi que cette affaire esttrès grave,très symptomatique et qu’il faut se mobiliser.

  9. Céleste, tu as raison, il y a bien eu un cirque – école du cirque (une de mes enfants en a fait partie, détail perso qui n’a d’autre but que d’attester que ce n’est pas dans un autre monde) qui a inauguré un certain renouveau du cirque, où l’artiste devenait central, le clown en particulier… mais les temps changent et la culture du public aussi (voilà pourquoi il ne faut pas s’empresser d’enterrer les artistes, surtout les bien vivants, d’ailleurs !)

  10. J’ai lu le blog.de Zlurc, le problème dépasse largement celui de Pierre Etaix, c’est celui de la propriété intellectuelle en général et du cadre juridique de son exploitation. De nombreux artistes et auteurs ne touchent pas un centime sur leur production, de nombreuses oeuvres sont invisibles parce que les propriétaires des droits ne sont pas en mesure (ou ne souhaitent pas) les exploiter. Au delà du cas particulier, c’est donc la règle qui est à revoir.

    Concernant la pétition, tout espoir n’est pas perdu, puisque j’ai vu que même les morts signaient, ce qui est très fort… pour ne citer qu’un exemple, cela doit bien faire 10 ans que Jean-Pierre Darras a quitté ce monde !

  11. @ annie
    La signature de Darras sur la pétition pour Etaix est en effet un signe de l’étonnante vitalité qu’on puisait au TNP. J’espère qu’on y verra bientôt aussi Jean Vilar et Gérard Philippe, qu’on n’attend pas sous la pétition Hadopi qui a pourtant l’air d’un immense vrai cimetière.

  12. Je ne suis pas sur de me faire comprendre, mais ,ne faut’il pas reconaitre que les clichés anciens sont révélateurs de la nature des etres ,ou de leur attitutde envèrs l’entourage ?
    Un animal sauvage,sur un cliché, qu’il soit actuel ou du XIX ou XX siècle, n’a t’il pas la meme expression ?
    Un expréssion sans « mode « ,hors du temps ?
    De meme, j’ai étais surpris par les expressions réelle de cèrtains pèrsonages sur des photos anciènes ,alors que d’autres,ne sont que de pales copies de mode ?
    Le plus surprenant, est l’attitude raciste ,ségrégationiste,hiérarchique ,méprisante que de pitoyables mégalos entretiènent envèrs les autres « différents « ?
    Les meme dans une « tribut zoulou « par exemple, n’en font’ils pas de meme,alors qu’ils ne sont en réalité pas différents ?
    « L’humain » ,n’est’il pas invariablement mégalo,auto satisfait et convaincu de « sa supèriorité « ,alors que ce ne sont en réalité que des « singes « comme les autres ?
    Pourquoi ?
    Parceque papa ou maman l’a dit ?

  13. Céleste, merci d’avoir repris cet appel qui ne fera pas beaucoup changer les choses, mais qui fera plaisir à un vieil homme encore décidé à vivre un peu. C’est à l’homme des jeudis et des mercredis après-midi sur la télé en noir et blanc que j’ai pensé. Il a enchanté des milliers d’enfants et ceux-ci ne peuvent lui faire défaut en le jetant comme un vieux jouet.

    Annie, quels intérêts défendez-vous en vous attaquant au fait que l’on réclame la restitution des droits d’Etaix à diffuser son œuvre (que vous minimisez par ailleurs, mais c’est accessoire) ? Votre logique est celle du trollage intégral avec des arguments qui se contredisent tous les uns, les autres. En quoi serait-il dérangeant qu’on voie enfin de nouveau des films qui sont totalement intemporels ? D’ailleurs, ce n’est pas le problème de la rémunération d’Etaix qui est posé, c’est celui de sa diffusion qui est interdite ! On pourra parler de sous quand ces films pourront être de nouveau vus. Mais là, on est dans le même cas que celui du lointain héritier de Artaud qui a fait annuler toutes les éditions d’un homme avec lequel il n’avait aucun lien de parenté et qui a empêché tout accès à cet auteur en librairie. Peut-on décemment défendre ce type de censure ?

  14. @ Dominique Hasselmann
    La Bêtise ne supporte pas ce qu’elle ne peut comprendre. C’est en partie à ça qu’on la reconnaît.
    Les jean-foutres ont maquillé la pipe de Tati.
    C’est moins grave que Coluche qui casse la sienne.

  15. Bonsoir Céleste,

    Merci pour l’info.
    Et, bien entendu, merci aussi à Zgur…

    Malheureusement, entre deux chaloupes, trop peu de temps pour commenter. Mais assez pour signer à dix doigts, dix crayons, dix pinceaux, une plume et un clavier…
    Et faire suivre…

    À bientôt.
    E.P

  16. Salut Celeste, salut Zgur,
    voui, moi aussi j’ai signé illico cette pétition lorsqu’elle est parue, j’avais entendu parler de cette rétention honteuse de l’oeuvre d’Étaix justement en faisant une recherche il y a qq mois pour voir s’il existait des gens qui se se souviennent encore de ce type merveilleux, et de son oeuvre.
    En marge du lamentable pseudo-débat autour d’Hadopi, il reste parfaitement légal d’avoir sur une oeuvre des droits qui empêche son créateur vivant d’en faire ou refaire ce qu’il veut.
    A contrario, le cousin du beau-frère de l’oncle du petit-fils de l’ami du fondé de pouvoir de la belle soeur de Mr Untel, qui hérite de quelques pages, quelques bobines ou partitions d’un artiste mort il y a cinquante ans (jusqu’à 70) peut encore dans la plus parfaite légalité, la confisquer au public, en pourrir la diffusion par des exigences exhorbitantes, ou s’installer dans une rente …
    Et parfois, y’a même pas besoin que l’auteur soit mort…

    Pierre Etaix a fait une oeuvre qui est de la même famille fragilissime que celle de Jacques Tati ou quelques autres, fort rares, dont le génie n’est pas de ceux qui écrabouillent tout le reste,
    plutôt de l’ordre d’une grâce,
    concept ancien, marginalisé et n’ayant aucun sens chez les porcs …

  17. Hello Celeste, je ne sais pas bien quelle est la nature de l’imbroglio juridique, (il me semble que ça ne date pas d’hier, d’ailleurs!), autour de l’oeuvre filmée de Pierre Etaix, somme toute assez courte, qui plus est, mais je ne pense pas qu’il y ait de complot, juste des querelles de succession, ou de droits d’auteur.

    En l’occurence un auteur comme Brecht est encore interdit « de jeu » pour les troupes amateures depuis sa mort déjà lointaine, et il me semble que pour Satie, bien qu’il n’ait pas de descendant direct, c’est pas simple, non plus! Et bien d’autres…!

    Au delà du droit, souvent fort complexe, il y a la qualité, objective ou pas, de l’oeuvre et sa diffusion…! Il y a déjà fort longtemps que je cherche, avec une certaine persévérance pourtant, « La raison du plus fou », seul film réalisé à ma connaissance par R.Devos…. introuvable, encore moins jamais projeté à la télé et si Lamorisse n’avait pas connu le succès avec « Le ballon rouge », palme d’or et « Crin Blanc », on ne connaitrait pas « Le voyage en ballon » ou « Fifi la Plume », chefs d’oeuvre de poésie et de burlesque souvent, comme Pierre Etaix avec « Yoyo », « Le Soupirant » ou « Le grand amour », c’est un peu comme ..l’Atlantide!

    Jacques Tati, lui a eu, la chance relative d’un succès commercial conséquent, de son vivant et un Jérôme Deschamps, son neveu, hyperactif et médiatique qui a presque réussi à lui ériger une statue, méritée, ( enfin plus que le machin à hélices que la RATP a substitué à sa pipe sur les affiches du métro, …!).

    Mais bon, le burlesque, aujourd’hui, alors qu’il envahit les médias, sans s’en rendre compte…, qui pourrait bien aimer ça…!?

  18. Heu…, pour la pétition, Annie et consorts, en plus de la signature de Jean-Pierre Darras, décédé, il y a aussi celle du regretté Bernard Haller, également défunté, ce qui pourrait laisser à penser que ce mouvement pétitionnaire, date déjà de plusieurs années, c’est possible..!? Ca ne m’a pas empêché de signer, mais, bon…!

  19. @Fleuryval »la bêtise ne supporte pas ce qu’elle ne comprend pas » et comme elle ne comprend pas grand chose on est dans la m..ouise!
    @Annie »je ne crois pas qu’on puisse diriger les choix du public » t’es sur?parce que ce n’est pas ce que font les « majors » que ce soit en musique ou en cinéma?
    Ce n’est pas ces « directeurs artistiques »incultes qui nous propose que ce qu’ils ont envie que l’on voit et entende?
    C’est les mêmes qui décident que certaines émissions ne sont pas grands publics et doivent passer après minuit?C’est pas eux qui décident qu’il ne doit y avoir de politique,de science,d’Histoire aux heures de grande écoute?
    Ces gens ils nous prendraient pas pour des demeurés des fois,ou bien ils ne tentent pas de nous imposer leur « culture »du fric,du paraitre du bling bling de leurs maîtres?

  20. Je viens d’apprendre, avec consternation, la mort réelle de Bernard Haller, aujourd’hui,..désolé mon cher Bernard, clown blanc, si semblable à Etaix ou à Keaton, mais bon, lui aussi est parti après une longue souffrance… Ca change rien pour les burlesques, qui continueront d’avoir à l’infini ce sourire crispé, marque à la fois de « bonne éducation » et d’humour, souvent involontaire,… d’où la naissance parfois de fous-rires dévastateurs…!!

  21. Merci de participer ainsi à la défense de cette oeuvre et surtout de cette idée que l’art,non seulement « embellit notre vie »,mais qu’il nous est indispensable,qu’il peut être une expression de notre résistance aux « forces de l’argent » et aux mises en oeuvre de tentatives d’abrutissement général.
    De plus,dans le délicieux « YOYO »,Pierre Etaix est,avec humour,délicatesse et poésie au coeur de cette question:que vaut la richesse si on n’a pas l’amour,et la liberté de l’expression artistique,si modeste soit-elle.
    J’ai eu la chance de voir ce film et j’ai eu le temps de le faire connaître à un de mes enfants;depuis des années,je cherchais à le revoir sans comprendre la raison de sa disparition.Lorsque j’ai eu connaissance des faits,j’ai constaté que très peu de gens le connaissaient ,ignoraient son oeuvre et son action pour l’art vivant(création de l’Ecole du Cirque…)
    Pierre Etaix est encore vivant!Que vaut une gloire posthume?
    Blanche

  22. Y en a marre de ses débilles qui place l’argent au dessus de tout, on manque de poete et de clown.On est la pour ne pas oublier, ceux qui ont ouvert nos coeur d’enfants a la joie et a l’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *